Défense
Austal livre le second patrouilleur du type Guardian destiné au Tonga

Actualité

Austal livre le second patrouilleur du type Guardian destiné au Tonga

Défense

Le chantier Austal d’Hendersen, en Australie, a livré le 30 octobre le huitième des vingt-et-un patrouilleurs du type Guardian réalisés pour les Etats insulaires du Pacifique. Il s’agit du VOEA Ngahau Silivia, second de cette série destiné au royaume de Tonga, qui avait déjà réceptionné le VOEA Ngahau Koula en juin 2019.  

Financés par l’Australie, les Guardian ont été commandés en mai 2016 dans le cadre du programme Pacific Patrol Boats Replacement (PPB-R), pour un montant de 335 millions de dollars australiens (197 millions d’euros). Ils succèdent à une première génération de bateaux offerts par l’Australie à une douzaine de petits pays de la zone. Cela, dans le cadre d’un programme de coopération régionale visant à permettre aux forces militaires, de police et aux garde-côtes des Etats insulaires du Pacifique de disposer de moyens nautiques capables de surveiller et protéger leurs zones économiques exclusives.

Dans cette perspective, l’Australie a financé et construit dans les années 80 et 90 un total de 22 patrouilleurs de 31.5 mètres et 165 tonnes en charge. Les pays ayant bénéficié de cette première génération de Pacific Patrol Boats sont la Papouasie Nouvelle-Guinée (4), Fidji (3), la Fédération des Etats de Micronésie (3), Tonga (3), les Iles Salomon (2), les Iles Cook (1), le Kiribati (1), Iles Marshall (1), le Palaos (1), Samoa (1), le Tuvalu (1) et le Vanuatu (1).

Plus grands, les PPB-R vont donc leur succéder, la coopération étant au passage étendue au Timor Oriental.

Les Guardian sont des bâtiments hauturiers de 39.5 mètres de long pour 8 mètres de large. Equipés de deux moteurs diesels Caterpillar, ils peuvent atteindre 20 nœuds et franchir jusqu’à 3500 milles à vitesse économique. Leur équipage est constitué de 23 marins.

La tête de série, le Ted Diro a été livré en décembre 2018 à la Papouasie Nouvelle-Guinée. Il a été suivi en 2019 par les Te Mataii II (Tuvalu), Ngahau Koula (Tonga), Nafuna II (Samoa) et Gizo (Salomon). Puis Austal a livré, en mars dernier, le Savenaca, remis aux îles Fidji, et en septembre le President H.I. Remeliik II aux Palaos. Les autres suivront d’ici 2023, avec une seconde unité pour les Fidji et les Salomon, trois autres bâtiments pour la Papouasie Nouvelle-Guinée, deux pour la Fédérations des Etats de Micronésie, deux pour le Timor Oriental, un pour Kiribati, un pour le Vanuatu, un pour les îles Marshall et un autre pour les îles Cook.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Austal | Toute l'actualité du constructeur naval australien