Vie Portuaire
Autoroute de la mer : Montoir a le vent en poupe

Actualité

Autoroute de la mer : Montoir a le vent en poupe

Vie Portuaire

Ouverte en septembre 2010, l'autoroute de la mer entre Montoir-de-Bretagne et Gijon, en Espagne, est considérée comme un véritable succès. En 2011, pas moins de 18.000 poids lourds ont emprunté cette ligne, qui propose trois allers-retours par semaine. « Ca fonctionne. Le service est considéré comme fiable et nous avons assisté à une prise de conscience des transporteurs sur l'intérêt d'une telle ligne », se félicite-t-on au port de Nantes Saint-Nazaire, où l'on espère que la cadence sera doublée dans les prochains mois. L'arrivée d'un second navire permettrait à LDLines, qui exploite la ligne, de proposer un départ quotidien. L'autoroute de la mer, qui bénéficie de subventions de la part de la France, de l'Espagne et de l'Europe, voit, selon les chiffres du port, 70% de son trafic réalisé entre l'Espagne et la France et 30% dans le sens inverse. Elle a permis de générer de nouveaux trafics. Ainsi, 15.000 Renault, produites en Espagne, sont passées par le bateau pour rejoindre l'estuaire de la Loire. Ce développement a entrainé l'implantation à Montoir du groupe CAT. Arrivé en 2011, le logisticien réceptionne, stocke et organise la distribution de véhicules neufs importés d'Espagne et de Turquie. CAT occupe aujourd'hui 8 hectares et projette de se développer en occupant des espaces supplémentaires.

Dans le même temps, le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire espère voir la seconde autoroute de la mer prévue dans le cadre du traité franco-espagnol s'ouvrir en 2012. Il s'agit de la ligne Algésiras - Vigo - Montoir - Le Havre, qui prolongerait le sillon Montoir-Vigo déjà existant. Initialement, Acciona Trasmediterranea avait déposé un dossier pour l'exploitation de cette ligne. « Il y a eu un changement d'actionnaire et cela doit être validé par le comité étatique lors d'une conférence intergouvernementale », explique-t-on au port.

Port de Nantes Saint-Nazaire