Vie Portuaire
Autoroutes de la Mer: Boulogne se lance dans les navires à grande vitesse

Actualité

Autoroutes de la Mer: Boulogne se lance dans les navires à grande vitesse

Vie Portuaire

La compagnie Chikara Shipping et la société d'ingénierie BGV France ont signé lundi, à Boulogne-sur-Mer, la commande ferme de cinq Bateaux à Grande Vitesse (BGV) destinés aux premières autoroutes de la mer entre Boulogne et les ports de Sheerness, Drammen, Santander et Vigo. Cette signature, qui s'est accompagnée de celle d'un chèque de un million de Livres, marque une étape importante dans la constitution du projet de Hub Port porté par la Chambre de commerce et d'industrie boulonnaise, qui va investir plus de 20 millions d'euros dans une nouvelle passerelle. « On entre dans la réalité des autoroutes de la mer », souligne Jacques Boyon, ancien ministre et président du cabinet Réflexions Stratégiques, qui a réalisé, avec la CCI et BGV France, un long travail d'études économiques du projet. Après la signature d'un partenariat avec le différents ports britanniques et espagnols, la mise en service d'une première ligne est espérée dès 2008. Selon les livraisons du ou des chantiers navals européens retenus, ces premières liaisons seraient Boulogne-Sheerness et Boulogne-Drammen, puis les autres lignes au rythme de la sortie des bateaux.

Des navires de 140 à 210 mètres

Après quatre ans d'étude du futur marché, trois gammes de bateaux ont été retenues. Christian Gautier, président de BGV France, insiste sur le « véritable saut technologique » que représentent ces navires, capables de filer 35 noeuds en charge. La commande ferme comprend deux BGV mixtes, dédiés au transport de passagers et au fret. D'une longueur de 140 mètres, ils pourront emmener 240 véhicules, 10 bus et 1500 passagers. Trois autres navires, légèrement plus grands (160 mètres) seront gréés en cargos, avec une capacité de 94 semi-remorques. Le coût global du projet atteindrait 400 millions d'euros. Le contrat est également assorti d'une option portant sur 2 BGV fret de 210 mètres pour les liaisons avec Vigo et Santander. Par ailleurs, une ligne de ferroutage sur l'Italie du Nord serait aussi en négociation. « Nous sommes en train de changer la face du transport maritime en Europe », souligne John Paul Airs, président de Chikara Shipping, tout en précisant qu'une filiale du groupe, Chikara Construction, réaliserait à Boulogne une plate-forme logistique nécessaire au Hub Port. Ce pôle doit, selon la Chambre de commerce, permettre la création de 800 emplois. Les promoteurs du projet doivent maintenant boucler le tour de table financier, lancer un appel d'offres et trouver un chantier capable de réaliser le BGV à un prix compétitif (*).
_____________________________________________

(*) Voir notre article sur une éventuelle implication de Saint-Nazaire

- Plus d'informations sur le concept de BGV sur le site de BGV France