Marine Marchande
Avant Yamal LNG, la drague D’Artagnan passe par Saint-Nazaire

Actualité

Avant Yamal LNG, la drague D’Artagnan passe par Saint-Nazaire

Marine Marchande

Arrivée le 12 juin à Saint-Nazaire, la drague d’Artagnan devrait sortir demain de la forme Joubert. Elle a bénéficié durant trois semaines d’un sérieux arrêt technique en vue de son prochain déploiement de longue durée dans le Grand Nord. Les travaux, réalisés par Eiffel Industrie Marine, ont porté sur le démontage et la visite  des principaux apparaux de dragage et systèmes de jacking des pieux, un passage éclair en cale sèche pour insert au bordé, ainsi que le changement de tronçons de tuyauterie après mesures d’épaisseurs limites. Ce chantier, mené à bien dans les délais prévus (21 jours), est important pour Eiffel Industrie Marine car il permet à la société de réparation navale de poursuivre sa montée en puissance sur les navires très techniques. 

 

La d'Artagnan en forme Joubert le 19 juin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La d'Artagnan en forme Joubert le 19 juin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La d'Artagnan en forme Joubert le 19 juin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La d'Artagnan en forme Joubert le 19 juin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

La d'Artagnan en cale sèche (© : EIFFEL INDUSTRIE MARINE)

La d'Artagnan en cale sèche (© : EIFFEL INDUSTRIE MARINE)

La d'Artagnan en cale sèche (© : EIFFEL INDUSTRIE MARINE)

La d'Artagnan en cale sèche (© : EIFFEL INDUSTRIE MARINE)

 

Appartenant au groupe belge DEME, cette drague « désagrégatrice », capable de traiter des fonds rocheux, est armée sous pavillon français. Réalisée par le chantier néerlandais IHC Merwede et mise en service en 2005, elle mesure 123.8 mètres de long pour 25.2 mètres de large, sont tirant d’eau étant de 6.15 mètres. Dotée d’une puissance installée de 28.200 kW, la D’Artagnan peut travailler par des profondeurs de 6 à 35 mètres.  

Avant d’arriver dans l’estuaire de la Loire, le navire a notamment été utilisé dans le cadre des travaux d’extension du canal de Suez. Et, à l'issue de son arrêt technique, elle va donc mettre le cap au nord pour travailler sur le chantier du futur terminal méthanier russe Yamal LNG. 

 

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

La D'Artagnan (© : MICHEL FLOCH)

Port de Nantes Saint-Nazaire