Défense
AVSIMAR : la cible réduite pour permettre l'acquisition de drones
ABONNÉS

Actualité

AVSIMAR : la cible réduite pour permettre l'acquisition de drones

Défense

Il y a un peu plus d’un an, nous évoquions la possibilité que le programme des avions de surveillance et d’intervention maritime (AVSIMAR), destiné à remplacer les cinq Falcon 200 et huit Falcon 50 de l’aéronautique navale, soit légèrement revu à la baisse. Cela, pour permettre de dégager les marges de manœuvre financières qui permettraient à la Marine nationale de compléter son parc d’avions par d’autres moyens de surveillance maritime, par exemple des drones de type MALE (moyenne altitude longue endurance) ou encore de recourir aux services de pseudolites.

Mer et Marine a eu confirmation que la

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française