Marine Marchande
Bab-el-Mandeb : Un chimiquier attaqué au lance-roquettes

Actualité

Bab-el-Mandeb : Un chimiquier attaqué au lance-roquettes

Marine Marchande

Dans la matinée d'hier, le chimiquier grec Muskie, d'une capacité de 70.000 tpl et appartenant au groupe grec Prime Tanker, a essuyé des tirs de lance-roquettes alors qu'il se trouvait à 7 milles au sud-est de l'île de Mayyum, dans le détroit de Bab-el-Mandeb qui sépare Djibouti du Yémen. L'attaque, confirmée par l'état-major de la force européenne EU-Navfor, a été repoussée par l'équipe de protection privée embarquée à bord du bateau. Il n'y aurait pas de blessé parmi l'équipage mais le navire aurait été endommagé dans l'attaque.

On ne connaît pas davantage les circonstances de cet assaut. On assiste, depuis plusieurs mois, à une recrudescence des actes ou tentatives d'attaques pirates au large des côtes somaliennes. Le détroit de Bab-el-Mandeb est, par ailleurs, un lieu particulièrement stratégique. Récemment, il a été le théâtre de tensions armées liées à la guerre civile qui fait actuellement rage au Yémen.

 

 

 

Piraterie