Construction Navale
BARILLEC Marine veut accélérer la transition énergétique et écologique du maritime

Publi info

BARILLEC Marine veut accélérer la transition énergétique et écologique du maritime

Article gratuit
Construction Navale
Défense
Vie Portuaire
Marine Marchande
Croisières et Voyages

BARILLEC Marine, propulseur d’énergies, électricien intégrateur de solutions innovantes, mise sur le développement des technologies hybrides et électriques. L’entreprise bretonne souhaite se positionner sur le raccordement à quai des navires afin d’accompagner le verdissement des ports et du transport maritime.

Le transport maritime est en forte hausse. La croisière et le trafic des navires de commerces ont presque doublé au cours de la dernière décennie. Un transport considéré comme gourmand en énergie avec des navires émettent des particules et gaz polluants néfastes pour la planète et pour notre santé. La croissance bleue doit désormais se faire dans un juste équilibre entre activités économiques et enjeux environnementaux. Pour les villes portuaires, où les grands navires cohabitent avec riverains, industries, commerces et activités touristiques, la qualité de l’environnement est une priorité.  

Une nouvelle réglementation de l’Organisation maritime internationale (OMI) entre en vigueur en 2020 pour réduire significativement les émissions d’oxydes de soufre (SOx) des navires. La France prône quant à elle une réduction de la vitesse. Ports, chantiers navals et armateurs cherchent des solutions pour réduire leur empreinte et améliorer l’efficacité énergétique des navires. Selon le mode d’exploitation et les contraintes techniques, ils pourront recourir à des carburants moins polluants, comme le GNL ou opter pour des propulsions électriques et des systèmes de raccordement au réseau électrique des quais. 

BARILLEC Marine, concepteur français de systèmes de propulsion électrique et hybride pour le transport maritime et fluvial est aussi en mesure d’adapter les navires au cold ironing.  L’intégration du système comporte plusieurs étapes : Il faut créer ou adapter un point de connexion électrique à l’installation existante du navire ; synchroniser le réseau navire au quai pour basculer de l’un vers l’autre sans interruption de l’alimentation ; sécuriser la procédure de branchement et d’alimentation par le quai ...

BARILLEC Marine dispose de l’expertise et des moyens lui permettant de maîtriser une telle installation dans sa globalité : sa conception et sa réalisation, avec l’appui de son réseau de partenaires ; la réservation ou l’adaptation des volumes nécessaires à l’encombrement à bord ; les modifications électriques ; l’approbation du design et de la réalisation par un organisme de classification ; jusqu’à la formation des équipages.

 

(DR)

(DR)

Le raccordement à quai supprime totalement l’émission des particules nocives localement. Le système permet de réaliser une véritable économie d’énergie et réduit la consommation de carburant et peut être une solution complémentaire à l’utilisation de GNL. Il réduit aussi l’impact des nuisances sonores et contribue à améliorer l’image de la ville et du port.

Pour alimenter les porte-conteneurs de la CMA CGM, le port de Dunkerque vient tout juste d’inaugurer une centrale de conversion d’énergie de 8MW, la plus puissante en Europe, conçue par Actemium Brest. Avec cette société sœur au sein du groupe Vinci Énergies, BARILLEC Marine est en mesure d’apporter une offre globale pour le raccordement à quai depuis l’adaptation des navires à la production et la conversion d’énergie en passant par les prises de quai. Une expertise qui implique une maîtrise complète en électricité, contrôle commande, mécanique, génie civil, que BARILLEC Marine ira promouvoir à EUROMARITIME du 4 au 6 février prochains à Marseille. Le port de Marseille-Fos souhaite justement devenir le premier port méditerranéen 100% électrique. Rendez-vous est pris sur ce marché.

 

 

 

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR BARILLEC