Histoire Navale
Belem : Après les travaux, cap sur l'Atlantique et la mer d'Irlande

Actualité

Belem : Après les travaux, cap sur l'Atlantique et la mer d'Irlande

Histoire Navale

A l'issue d'un arrêt technique de trois mois et demi qui s'achèvera début mars à Lorient, et qui aura notamment permis de retrouver un beaupré restauré et un pont du gaillard avant remis à neuf, le célèbre trois-mâts reprendra la mer pour une nouvelle saison de navigation. Le programme 2007 du Belem comprend 28 stages ouverts au grand public, d'une durée de 3 à 8 jours, et des destinations propices à la navigation des voiliers traditionnels. Avant le démarrage de sa saison de stages, le Belem fera escale à Rouen du 17 mars au 10 avril, dans le cadre de l'Armada, évènement durant lequel il ouvrira gratuitement sa coupée aux visiteurs. Le navire participera, ensuite, au festival Livres et Mer à Concarneau, les 28 et 29 avril ; au festival Etonnants Voyageurs, à Saint-Malo, du 26 au 28 mai ; à Vinexpo et Bordeaux fête le fleuve, du 17 au 24 juin et, enfin, à Boulogne, pour La Côte d'Opale fête la mer, du 13 au 15 juillet. Côté stages, 135 jours de navigation sont prévus cette année.

Stages : 135 jours de navigation et un tour d'Irlande au programme

Les stages, pendant lesquels passionnés ou novices peuvent découvrir la vie sur le voilier centenaire, débuteront le 17 avril. Jusqu'au 18 juillet, le Belem parcourra la côte atlantique, en escalant à Cherbourg, Brest, Lorient, La Pallice, Bordeaux, Saint-Nazaire, Saint-Malo ou encore Boulogne. Du 20 juillet au 18 août, le trois-mâts renouera avec son histoire pour un exceptionnel tour d'Irlande. Construit en 1986 aux chantiers Dubigeon de Nantes, le Belem fut, en effet, racheté en 1921 par l'Irlandais Lord Guinness, qui le rebaptisera Fantôme II et réalisera à son bord un tour du monde en 1923. Le tour d'Irlande prévu cet été est une première pour le Belem depuis son retour sous pavillon français en 1979. Le navire, qui escalera à Dublin, Galway et Cork, croisera notamment le mythique rocher du Fastnet et pourra passer par un mouillage dans les îles Scilly.

1200 stagiaires et 12.000 visiteurs

Propriété des Caisses d'Epargne, au travers de la Fondation Belem, le voilier a accueilli, l'année dernière, 12.000 visiteurs au cours de ses escales et quelques 1200 stagiaires à son bord. Le coût des séjours, accessibles à tous et toutes, oscille entre 400 et 1000 euros pour des traversées de 3 à 10 jours. Ces rentrées financières servent principalement à assurer l'entretien très coûteux de ce fleuron du patrimoine maritime français. Chaque année, le bateau nécessite en effet un arrêt technique. Après un passage au bassin à Saint-Nazaire, le Belem termine sa maintenance hivernale à Lorient, sur les bords du Scorff. Peinture, menuiserie, vérification et réfection des 22 voiles et 220 poulies, travaux de coque, mises aux normes en vigueur dans la marine marchande... Chaque année, le budget des arrêts techniques varie de 300.000 à 600.000 euros, suivant l'ampleur des travaux.
_______________________________________________

- Voir notre reportage réalisé lors d'une traversée à bord du Belem

Le Belem | Actualité du célèbre trois-mâts nantais