Nautisme
Bénéteau : Les prévisions en ligne avec l'objectif 2008

Actualité

Bénéteau : Les prévisions en ligne avec l'objectif 2008

Nautisme

Le leader français de la plaisance veut rassurer ses actionnaires après le repli du titre enregistré en novembre dernier. Bénéteau confirme ses objectifs d’une croissance supérieure au marché. La voile devrait progresser de 4% et le moteur de 7%. Les autres activités du groupe, Microcar et O’Hara devraient quant à elles connaître une hausse de 10%. Le carnet de commandes, qui représente à ce jour plus de 80% du chiffre d’affaires annuel attendu, « vient conforter une prévision de croissance de l’ordre de 3 à 5% pour l’exercice 2005/2006. Cette prévision d’évolution de l’activité est en ligne avec l’objectif du groupe d’atteindre un milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2008 », souligne Bénéteau. Suivant les normes IFRS (*), l’objectif du CA est de 972,6 M€. Ces prévisions du groupe français interviennent dans un contexte particulier. Alors que le marché de la plaisance est florissant, notamment en Italie et en Espagne, l’Allemagne et la Grande-Bretagne semblent vouloir suivre la même trajectoire.

Crise des anneaux

En revanche, la France, qui représente un peut plus de 20% du chiffre de Bénéteau, voit son développement ralenti par la crise des anneaux dans les ports et la lenteur de nouveaux projets à voir le jour. En tout, il manquerait 50.000 places dans les ports hexagonaux et les projets à l’étude ne viendraient couvrir que la moitié des besoins. De son côté, le marché américain marque le pas, après une période de forte croissance. Malgré la stabilité attendue du secteur en 2006, Bénéteau compte sur le succès de ses nouveaux produits pour maintenir le cap de son développement. « Les actions d’amélioration de la rentabilité engagées permettent d’envisager une nouvelle progression de son résultat opérationnel et de son résultat net », estime le groupe, qui table sur un résultat net de 64 à 67 M€ en 2005/2006, contre 63.9 M€ en 2004/2005. Le dernier exercice s’est révélé très bon puisque le chiffre d’affaire est en hausse de 12%, à 799 millions d’euros.

(*) Instauré le 1er janvier 2005, les International Financial Reporting Standards(IFRS) sont des normes comptables internationales. Elles permettent aux investisseurs de mieux comparer les entreprises.

Groupe Bénéteau