Construction Navale

Actualité

Bercy travaille sur des solutions de financement pour aider STX France

Depuis plusieurs mois, les chantiers de Saint-Nazaire travaillent activement avec le ministère de l’Economie et des Finances afin de mettre au point des solutions de financement attractives pour les armateurs. Alors qu’un nouveau dispositif devrait très prochainement voir le jour, il s’agissait, en effet, du grand point faible de STX France par rapport à ses concurrents, notamment allemands, finlandais et italiens, qui ont pu décrocher ces derniers mois des commandes grâce à des montages financiers très intéressants soutenus par leurs Etats respectifs.

Face à cette problématique cruciale pour la compétitivité et l’avenir du dernier grand chantier naval civil français, l’une des solutions envisagées ces derniers mois était de s’appuyer sur la nouvelle banque publique d’investissement.  S’il n’a donné aucun détail sur les travaux en cours, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, a assuré mardi que le gouvernement était mobilisé autour de STX France, évoquant la nécessité de donner à l’entreprise, dont l’Etat est actionnaire à 33.34%, «  les moyens de remporter des contrats à l’export ».

Résoudre la problématique des solutions de financement est en tous cas très urgent, l’aboutissement de certaines commandes actuellement en cours de discussion pouvant dépendre de la mise en place rapide d’un dispositif soutenu par l’Etat. Et, compte tenu de la baisse de charge dramatique que connait actuellement Saint-Nazaire, il serait fort dommage qu’un contrat salvateur soit décroché par d’autres chantiers européens pour cette seule raison.

STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire)