Défense
Bernard Prézelin reçoit du CEMM la cravate de commandeur du Mérite maritime

Actualité

Bernard Prézelin reçoit du CEMM la cravate de commandeur du Mérite maritime

Défense

Auteur pendant trente ans de Flottes de Combat, le capitaine de vaisseau de réserve Bernard Prézelin s’est vu remettre la cravate de commandeur du Mérite maritime par le chef d’état-major de la Marine nationale, l’amiral Christophe Prazuck.  La cérémonie s’est déroulée le 18 mai à Saint-Nazaire chez les gendarmes du peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP), commandé par le capitaine Erwan Perchec. Un « honneur » a dit ce dernier pour sa jeune unité, qui s’est installée dans ses locaux il y a un an et compte aujourd’hui une trentaine de militaires chargés de couvrir les installations portuaires entre Nantes et Saint-Nazaire.

Le CEMM avait profité de sa venue le matin même aux Chantiers de l’Atlantique à l’occasion du lancement de la construction du BRF Jacques Chevallier pour décorer Bernard Prézelin, qui réside dans l'estuaire de la Loire, ainsi que le capitaine de vaisseau Christophe Boin, commandant de la marine à Nantes depuis trois ans et qui achèvera en septembre une carrière opérationnelle très riche. Ce dernier a reçu la croix d’officier du Mérite maritime.

Mesures sanitaires obligent en cette période de crise sanitaire, la cérémonie s’est déroulée en très petit comité, les récipiendaires accrochant eux-mêmes leur décoration, présentée sur un coussin par l’amiral. Le tout devant une garde d’honneur constituée par cinq gendarmes maritimes du PSMP, où flottait la marque du CEMM et en présence de Jean-Claude Denayer, président de la Fédération nationale du Mérite maritime et de la Médaille d’honneur des marins.

 

Pendant la cérémonie au PSMP de Saint-Nazaire (© MER ET MARINE)

Pendant la cérémonie au PSMP de Saint-Nazaire (© MER ET MARINE)

 

 

Pendant la cérémonie au PSMP de Saint-Nazaire (© MER ET MARINE)

Pendant la cérémonie au PSMP de Saint-Nazaire (© MER ET MARINE)

 

Lors de la cérémonie, l’amiral Prazuck a vivement et chaleureusement salué l’engagement de Bernard Prézelin qui a consacré trente ans de sa vie, de 1987 à 2017, à faire de Flottes de Combat un ouvrage de référence internationale sur toutes les marines du monde. « Je tenais à le remercier pour les services exceptionnels et incommensurables qu’il a rendus à la marine en travaillant je le sais 18 heures par jour et en se dépensant sans compter », a expliqué le CEMM, qui a non sans humour fait remarqué qu’il remettait là au CV (R) une décoration « de vice-amiral », notant que « pas un capitaine de vaisseau d’active n’est à ce niveau-là ! Mais ce n’est que justice au regard de ses états de service pendant plus de quarante ans ». Bernard Prézelin avait été fait chevalier du Mérite maritime en 1998 puis officier en 2008. C’est en juillet 2019 qu’il a été promu au rang le plus élevé de cet ordre national, celui de commandeur.

L’amiral Prazuck a également salué la carrière du CV Boin, de l’ex-Yougoslavie au Liban en passant par l’Erythrée et le Golfe puis les états-majors, dont 16 années d’embarquement et deux commandements d’unités : le bâtiment école Tigre et la frégate de surveillance Nivôse.

- Voir notre portrait de Bernard Prézelin

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Le CV Boin, l'amiral Prazuck et le CV (R) Prézelin (© MER ET MARINE)

Le CV Boin, l'amiral Prazuck et le CV (R) Prézelin (© MER ET MARINE)

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française