Marine Marchande
Biocarburants : CMA CGM accélère

Actualité

Biocarburants : CMA CGM accélère

Marine Marchande

L’armateur français a conclu avec Shell un accord en vue de la fourniture de plusieurs dizaines de milliers de tonnes de biocarburant marin à destination de sa flotte. « Cette quantité, unique dans l’industrie, permettra aux navires du groupe de parcourir près de 1 million de kilomètres, soit plus de 80 allers-retours entre Rotterdam et New York, souligne CMA CGM.

Cette décision fait suite à plusieurs campagnes d’expérimentation réussies, notamment sur le CMA CGM White Shark. Parti fin mars de Rotterdam, ce porte-conteneurs de 294 mètres de long pour 32 mètres de large et 5095 EVP de capacité a effectué une rotation complète entre l'Europe et les Etats-Unis après avoir chargé ses soutes de biocarburant dans le port néerlandais. A l’issue de cette rotation, les rapports et mesures se sont révélés « tout à fait satisfaisants », explique-t-on en octobre chez CMA CGM. Moins polluant, ce biocarburant, « un peu plus cher » que le combustible classique, s’est révélé « d’un point de vue calorifique très proche » des carburants habituels. Un autre essai concluant s’est déroulé sur un navire plus gros, le CMA CGM Alexander von Humbolt (396 mètres de long pour 54 mètres de large et 16.020 EVP).

A l’issue des essais conduits, l’armateur a donc décidé de soutenir l’accélération de l’utilisation dans l’industrie maritime du biocarburant. Le combustible utilisé est composé à 80% de carburant à faible teneur en soufre et à 20% d’un biofuel à base d’huiles de cuisson recyclées. « Le biofuel utilisé dans ce combustible permet une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 80% et d’éliminer quasi intégralement les émissions d’oxydes de soufre », affirme le groupe.

Cette mesure vient compléter la décision de CMA CGM d’investir dans de nouveaux porte-conteneurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié, avec une série de neuf géants de 23.000 EVP dont le premier exemplaire, le CMA CGM Jacques Saadé, entrera en service au printemps. Ses huit sisterships suivront d’ici 2021. Une autre série de cinq navires au GNL de 15.000 EVP, qui soutera à Fos-sur-Mer, va s’y ajouter d’ici 2022, en plus des six feeders de 1400 EVP de Containerships, filiale de CMA CGM.

 

CMA CGM