Défense
Bois Belleau 100 : Le Chevalier Paul et le Tonnerre de retour à Toulon

Actualités

Bois Belleau 100 : Le Chevalier Paul et le Tonnerre de retour à Toulon

Défense

Parti de Toulon le 21 novembre, le groupe amphibie (Task Group 473.01) déployé dans le cadre de la mission franco-américaine Bois Belleau 100, a retrouvé la base navale varoise le 2 mars. Le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, escorté par la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, a évolué durant trois mois et demi en Méditerranée, en mer Rouge, dans l’océan Indien et le golfe Persique. « Placé pendant plusieurs mois sous le contrôle opérationnel de NAVCENT (Navy Central Command, Commandement maritime américain de la zone du Moyen-Orient), de la Task Force 51/5 et sous le commandement opérationnel du CEMA, le TG 473.01 a apporté à la France et aux Etats-Unis une capacité d’action conjointe pour la protection de nos intérêts communs », explique la Marine nationale.

 

 

 

Premier déploiement des Caïman de l’ALAT

Pendant cette mission, le Tonnerre embarquait trois engins de débarquement (un EDAR et deux CTM) de la flottille amphibie, un hélicoptère Dauphin et un Panther des flottilles 35F et 36F, ainsi que quatre appareils du 1er régiment d’hélicoptères de combat de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), soit deux Gazelle et deux Caïman Terre. Pour ces derniers, version française du NH90 TTH, il s’agissait d’ailleurs du premier déploiement de longue durée sur un BPC de la Marine nationale, qui projetait pour sa part l’un de ses NH90 NFH (Caïman Marine de la 31F) sur le Chevalier Paul.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française US Navy / USCG