Défense
A bord de la frégate allemande Bayern durant Noble Mariner

Reportage

A bord de la frégate allemande Bayern durant Noble Mariner

Défense

Du 24 septembre au 7 octobre, s’est déroulé au large de Toulon l’exercice Noble Mariner, visant à certifier la capacité de la France à exercer le commandement de la composante maritime de la force de réaction rapide de l’OTAN (Nato Response Force - NRF), ce qu’elle fera durant un an à compter du 1er janvier 2013. A cette occasion, une flotte internationale comprenant 25 bâtiments issus de 10 pays s’est rassemblée sous le commandement du vice-amiral Philippe Coindreau, commandant la Force aéromaritime de réaction rapide française (FRMARFOR), installé avec un état-major de 150 personnes à bord du bâtiment de projection et de commandement Tonnerre.

Durant ces manœuvres, de nombreux entrainements ont été organisés. A cette occasion, notre correspondant à Toulon, Jean-Louis Venne, a embarqué sur la frégate allemande Bayern. Troisième des quatre unités du type 123, ce bâtiment, construit par les chantiers Nordseewerke (TKMS) d'Emden, est entré en service en 1996. Long de 138.9 mètres et présentant un déplacement de 5000 tonnes en charge, le Bayern est armé par un équipage de 216 marins. Capable d'atteindre la vitesse de 30 noeuds, grâce à un appareil propulsif développant 37.990 kW, cette frégate met en oeuvre 4 missiles antinavire Exocet, un système surface-air Sea Sparrow (avec 16 cellules de lancement vertical), deux systèmes surface-air RAM, une tourelle de 76mm, deux canons de 27mm télé-opérés et un à deux hélicoptères Lynx.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française