Croisières et Voyages
 À bord de l'Amadeus Silver II

Reportage

À bord de l'Amadeus Silver II

Croisières et Voyages

Livré en avril 2015 par le chantier De Hoop de Lobith, aux Pays-Bas, l’Amadeus Silver II est le dernier-né de la compagnie autrichienne Lüftner Cruises, qui l’exploite notamment sur le Danube. Long de 135 mètres pour une largeur de 11.4 mètres de large, le navire peut accueillir 168 passagers, servis par 45 membres d’équipage. Positionné sur le segment haut de gamme, ce très beau bateau bénéficie d’un design intérieur contemporain, élégant et très soigné. Il est doté en son centre d’un petit atrium sur deux ponts, avec une mezzanine accueillant un joli petit salon, le Vienna Café, où l’on peut déguster en journée des gâteaux, agrémentés de rafraîchissements. Au niveau inférieur se trouve la réception et une boutique avec, sur chaque bord, une grande baie vitrée rendant cet espace très lumineux, avec des balcons permettant d’apprécier le paysage à proximité de l’eau.

 

Le Vienna Café (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Vienna Café (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Une très bonne restauration

La réception donne sur le Panorama Restaurant, grande salle à manger située sur l’avant. On y prend le petit-déjeuner, alors qu’un service unique est proposé le midi et le soir dans une ambiance très cosy. De hautes baies vitrées permettent d’apprécier la vue paisible sur le fleuve. La restauration y est très bonne, avec une carte variée, des ingrédients de qualité et des recettes internationales pour satisfaire une large clientèle. On peut aussi y découvrir la gastronomie des régions traversées avec des plats et menus locaux.

 

Le Restaurant du Silver Amadeus II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Restaurant du Silver Amadeus II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le grand salon et sa terrasse

Pour le déjeuner, il est aussi possible de se restaurer au pont supérieur, là où se trouve le Panorama Bar. Un buffet y est proposé le midi pour les passagers qui ne souhaitent pas aller au restaurant, où le service est plus long. Le choix au buffet est toutefois assez limité, mais celui-ci propose régulièrement des spécialités locales, avec une qualité de nourriture dans la lignée de celle du restaurant. Le Panorama Bar offre également une restauration légère à partir de 22h30, le « snack de minuit », et l’on y sert en milieu d’après-midi le thé et le café accompagnés de pâtisseries. 

 

Le Panorama Bar du Silver Amadeus II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Panorama Bar du Silver Amadeus II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Ce grand salon, qui s’ouvre lui aussi sur l’extérieur grâce à ses baies vitrées, est un endroit très agréable et reposant en journée. Un duo d’artistes s’y produit, avec une programmation évoluant au fil de la journée. On passe ainsi du solo de piano dans l’après-midi, qui se marie parfaitement à la quiétude des navigations sur le fleuve, au petit concert pour les moments plus animés, en particulier en fin de journée, sans oublier les soirées dansantes.

Le Panorama Bar comprend une terrasse extérieure, sur l’avant du navire, qui offre un superbe point de vue sur le paysage. Agrémentée de confortables fauteuils et de plantes naturelles, c’est un endroit idéal pour observer l’environnement dans lequel évolue le bateau.

 

La terrasse à l'avant du navire (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

La terrasse à l'avant du navire (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Vue de la terrasse en soirée (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Vue de la terrasse en soirée (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le sun deck

Un escalier permet d’accéder directement au pont supérieur, le sun deck. C’est le « toit » de l’Amadeus Silver II, aménagé comme une vaste terrasse avec transats, tables et chaises. On y trouve aussi des jeux, dont un shufflebord, ainsi que des vélos, que les passagers peuvent emprunter à terre ou même, pour certains, afin de réaliser le tour de ce grand pont et, ainsi, faire un peu de sport, alors que d’autres préfèreront le jogging. Il n’y a en revanche pas de piscine sur le sun deck, contrairement à certains autres navires de croisière fluviaux. Parfait pour s’offrir un bain de soleil, lire, prendre un verre (des serveurs passent régulièrement et à certaines occasions, un bar est mis en place) ou tout simplement profiter du paysage au fil de l’eau, le sun deck constitue un point de vue à 360 degrés sur l’environnement du bateau.

 

 

Le sun deck (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le sun deck (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Des barnums escamotables sont par ailleurs dressés lorsque le navire est à quai où dans les parties du fleuve dépourvues de pont. Car le gabarit du navire est calculé au plus juste pour franchir les différents ouvrages jalonnant le Danube, qu’il s’agisse des ponts mais aussi des écluses, nombreuses sur ce cour d’eau. Située sur le sun deck, la passerelle elle-même s’abaisse, tout comme les passagers sur le pont, quand le tirant d’air est réduit.

 

Le sun deck (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le sun deck (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Salon bibliothèque à l’arrière

A l’arrière du navire, sous le sun deck, se situe un second salon. Plus petit que le Panorama Bar, il sert aussi de bibliothèque et constitue un endroit très intime et relaxant. Il dispose d’un bar et d’une machine à café, ainsi qu’une sélection de thés, en libre-service.

 

Le bar à l'arrière du navire (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Le bar à l'arrière du navire (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Petit centre de bien-être

Le navire est également doté d’un petit espace de bien-être, avec une salle de massage, un salon de beauté et une salle de sport dotée de quelques machines.

 

De belles et confortables cabines

Les cabines, enfin, sont au nombre de 84, soit six de moins que sur le premier navire de la série, l’Amadeus Silver I, entré en service en 2013. Le plan d’aménagement de l’Amadeus Silver II a, en effet, été revu afin d’offrir plus d’espace aux passagers. Le navire compte 12 suites de 26.4 m² avec un petit balcon et un espace salon, ainsi que 72 cabines standards de 17.5 m². A l’image du reste du bateau, ces cabines présentent un design moderne et très élégant. Elles sont bien conçues et très confortables.

 

Suite au pont Mozart (© : LÜFTNER CRUISES)

Suite au pont Mozart (© : LÜFTNER CRUISES)

 

Les 12 suites sont situées juste sous le sun deck, au pont Mozart, où l’on trouve également 19 cabines standards dotées d’une baie vitrée offrant une vue du sol au plafond. Il s’agit en fait d’un balcon à la française, la partie supérieure de la baie vitrée s’abaissant afin de permettre aux passagers de s’accouder et passer la tête dehors afin d’observer le paysage. Une formule extrêmement agréable qui renforce encore la proximité avec le fleuve. Les 33 cabines du niveau inférieur (pont Strauss) offrent le même avantage. En revanche, les 18 cabines du pont Haydn, situé au niveau de la ligne de flottaison, ont seulement une fenêtre close en hauteur, qui permet toutefois de voir l’extérieur avec un angle original au ras de l’eau.

 

Cabine au pont Strauss (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

Cabine au pont Strauss (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Clientèle internationale et francophonie

Bien qu’autrichienne, Lüftner Cruises, dont les navires sillonnent les grands cours d’eau européens, mais aussi ceux de l’Inde, du Cambodge, du Vietnam et de la Birmanie, accueille une clientèle internationale. Et elle consent d’importants efforts pour se développer sur certains marchés, comme la France, où elle exploite des navires sur la Seine, le Rhône et la Saône. Afin d’attirer des passagers hexagonaux sur d’autres destinations, comme le Danube, elle propose des journaux de bord et menus en Français, alors qu’un accompagnateur francophone est embarqué dès qu’il y a sur le navire quelques passagers parlant cette langue. Nous avons également pu constater que sur l’Amadeus Silver II, plusieurs membres d’équipage parlaient Français. Si le nombre de passagers est suffisamment important, des excursions peuvent également être traduites.

 

L'Amadeus Silver II arrivant à Budapest (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II arrivant à Budapest (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Audio-guide pour des excursions plus confortables

En dehors de ce cas particulier, les excursions sont proposées en Anglais pour les passagers internationaux. On notera que Lüftner a adopté un dispositif d’écoute radio entre le guide et son groupe. Chaque passager est équipé d’un récepteur et d’écouteurs pour suivre parfaitement les explications du guide, même lorsqe celui-ci est situé à une certaine distance ou parle très bas dans des lieux où la discrétion est de rigueur. Plus besoin, donc, de se masser pour tenter d’entendre ses explications. Ce système offre un véritable confort d’écoute et évite de rater certaines informations.

 

L'Amadeus Silver II quittant Passau (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II quittant Passau (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Un programme de visites très travaillé

En ligne avec son positionnement premium, Lüftner Cruises propose, il faut le souligner, d’excellentes excursions. Qu’il s’agisse d’une ballade à pied dans les rues d’une ville ou d’une visite plus lointaine nécessitant un transfert en car, ces sorties organisées sont très travaillées, bien organisées et extrêmement intéressantes. Sur le Danube en particulier, elles sont parfaites pour les touristes avides de découvertes historiques et culturelles. Mais évidemment, les passagers peuvent aussi s’aventurer dans les régions visitées par leurs propres moyens, surtout que les croisières fluviales offrent l’avantage de voir les navires faire escale la plupart du temps au cœur des villes.

 

L'Amadeus Silver II à Budapest (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II à Budapest (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II à Bratislava (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II à Bratislava (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Un bateau très agréable, un service de qualité et une ambiance décontractée

En conclusion, l’Amadeus Silver II constitue une excellente surprise. Il s’agit d’un très beau bateau, extrêmement agréable et exploité par un personnel attentif, souriant et professionnel. La qualité du service, s’ajoutant à celle de la restauration, des itinéraires ainsi que des excursions proposées, en fait un produit qui mérite d’être plus connu en France. Surtout que si Lütfner se positionne sur le segment haut de gamme des croisières fluviales, l’ambiance à bord loin d’être guindée, l’atmosphère étant au contraire paisible et décontractée.

A noter que Lüftner Cruises ne dispose pas de bureaux en France, sa représentation étant assurée par la société LMS Croisières (01.84.20.24.75.) 

 

L'Amadeus Silver II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Amadeus Silver II (© : MER ET CROISIERE - VINCENT GROIZELEAU)