Construction Navale
 A bord du Gunnerus, premier navire doté d'azimutaux à aimant permanent

Reportage

A bord du Gunnerus, premier navire doté d'azimutaux à aimant permanent

Construction Navale

Les eaux du fjord de Trondheim sont calmes. Le Gunnerus glisse sur l’eau presque sans un bruit. Cela fait à peine quelques jours qu’il a quitté les chantiers voisins de Moen, où sa propulsion a été entièrement modifiée. Le navire de 31.25 mètres de long, construit chez Larsnes en 2006, expérimente le dernier-né de la gamme de propulsion à aimant permanent développée par Rolls-Royce : sa propulsion diesel-électrique sur deux lignes d’arbres a été remplacée par deux propulseurs azimutaux, les prototypes PMZAM1900. 

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)


« La technologie, testée aujourd’hui sur le Gunnerus, est un peu née ici à Trondheim », souligne Gunnar Johnsen, chef du département R&D des systèmes électriques chez Rolls-Royce. Trondheim, troisième ville de Norvège, est en effet le siège de la plus grande école d’ingénieurs du pays, le NTNU. Au sein de cette dernière, le département d’ingénierie marine est particulièrement développé et des activités de recherche de pointe y sont menées au sein de l’institut Marintek, qui accueille des étudiants en thèse et des chercheurs. 
Depuis 2005, Rolls-Royce, Marintek et le NTNU ont un partenariat, qui vient d’être récemment renouvelé pour dix ans. « Trondheim fait partie de notre réseau

Rolls-Royce