Croisières et Voyages

Reportage

A bord du paquebot Brillance of the Seas

Article gratuit
Croisières et Voyages

Au départ cet été du Havre pour des croisières vers les fjords norvégiens et cet hiver depuis Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, pour des traversées dans les Caraïbes, le Brillance of the Seas, de la compagnie américano-norvégienne Royal Caribbean International, rencontre un beau succès auprès des passagers hexagonaux. Ainsi, pour son dernier voyage vers la Norvège au départ du Havre, en juillet dernier, pas moins de 649 Français étaient à bord. Ils on pu découvrir un navire très réussi architecturalement et profiter de l'ambiance, de l'animation, de la qualité du service et de la nourriture proposées par RCI. Une expérience que nous vous proposons aujourd'hui de partager.


Le Brillance of the Seas (© : MER ET MARINE)


Le Brillance of the Seas (© : MER ET MARINE)


Le Brillance of the Seas (© : MER ET MARINE)


Le Brillance of the Seas (© : RCI)

Construit par les chantiers allemands Meyer Werft et inauguré en juillet 2002, le Brillance of the Seas est le second d'une classe de quatre paquebots, qui comprend également le Radiance of the Seas (2001), le Serenade of the Seas (2003) et le Jewel of the Seas (2004). Ces unités, longues de 293.2 mètres pour une largeur de 32.2 mètres, présentent une jauge de 90.090 tonneaux. Elles sont considérées comme faisant partie des paquebots les plus réussis de la dernière décennie. Les Radiance se caractérisent notamment, au niveau de l'architecture, par un design extérieur très particulier. Dans les hauts, au pont 11, la superstructure n'est pas rectiligne mais compte de nombreux arrondis, comme de grandes alcôves, qui sont autant d'espaces gagnés en largeur, permettant d'aménager différents lieux et de rompre avec le côté très « cubique » des paquebots traditionnels. Le Brillance of the Seas et ses jumeaux sont d'ailleurs fait d'arrondis et non de lignes carrées, ce qui leur procure une indéniable élégance.


Le Jewel of the Seas croisé en mer du Nord (© : MER ET MARINE)


Le Brillance of the Seas (© : MER ET MARINE)


La Viking Crown (© : MER ET MARINE)

Un navire très bien conçu et des panoramas impressionnants

Comme tous les paquebots de Royal Caribbean, le Brillance of the Seas est surmonté d'une vaste structure circulaire, qui englobe la cheminée et surplombe le pont piscine. Il s'agit de la « Viking Crown », abritant la discothèque, le Starquest, ainsi qu'un fumoir, le Viking Crown Lounge. Véritables observatoires perchés à une quarantaine de mètres au dessus des flots, ces deux espaces présentent une vue imprenable sur les extérieurs du paquebot, notamment le pont piscine, et bien entendu sur la mer. En plein jour, le Starquest n'est pas le plus beau des salons du navire mais, en soirée, avec les éclairages, la musique et l'ambiance, ce lieu devient très prisé. Les passagers viennent y danser sur la piste, au son de la musique choisie par un excellent DJ, et prendre un verre autour d'un bar circulaire qui tourne sur lui-même.


Vue du pont piscine depuis la discothèque (© : MER ET MARINE)


La discothèque (© : MER ET MARINE)


Le fumoir (© : MER ET MARINE)


La baie vitrée derrière laquelle se trouvent les ascenseurs (© : MER ET MARINE)


La baie vitrée derrière laquelle se trouvent les ascenseurs (© : MER ET MARINE)


Les ascenseurs (© : MER ET MARINE)


Les ascenseurs (© : MER ET MARINE)

Une autre vue très impressionnante offerte par le navire se situe au centre du bateau, au niveau de la ligne principale d'ascenseurs. Sur bâbord, quatre ascenseurs vitrés sont placés derrière une immense verrière. L'ascension, sur une dizaine de niveaux depuis le pont promenade jusqu'à la base de la Viking Crown, est assez exceptionnelle et donne la mesure de la taille du navire. Cet espace borde un gigantesque atrium, espace central du navire, organisé comme un vaste puits de lumière bordé de mezzanines aux différents ponts. Face à la rangée d'ascenseurs tournés vers la verrière extérieure, une autre ligne d'ascenseurs, également vitrés, donne pour sa part sur l'atrium et offre une vue tout aussi sensationnelle.


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)

Tout en bas, au pont 4, se trouve le Lobby et son grand escalier en verre, avec notamment la réception, le bureau des excursions, un bar et un salon. C'est ici que les passagers embarquent pour la première fois et ressentent leur première impression du navire, un sentiment forcément emprunt d'émerveillement quand à la grandeur du lieu et sa décoration. On notera aussi que l'atrium est très animé en soirée, se trouvant notamment au centre de plusieurs fêtes (soirée autour des années 70 par exemple) organisées durant la croisière. L'équipe d'animation se charge de mettre l'ambiance dans le lobby, dont la partie centrale sert de piste de danse, mais aussi aux deux niveaux supérieurs, qui disposent de bars et où les passagers participent à la fête depuis les balcons des mezzanines. Très bien conçu, cet espace permet de transformer l'atrium en véritable boite de nuit.


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


L'Atrium (© : MER ET MARINE)


Champagne Bar (© : MER ET MARINE)


Champagne Bar (© : MER ET MARINE)


Latté-Tudes (© : RCI)


L'Atrium en soirée (© : MER ET MARINE)


L'Atrium en soirée (© : MER ET MARINE)

Au pont 5, au niveau de l'atrium, se trouve le Latté-Tudes, un bar où l'on sert de véritables expressos - très apprécié des amateurs de bon café qui ne supportent par le « regular coffee » américain - mais aussi des alcools, alors qu'au pont 6, le Champagne Bar, un autre classique de la compagnie, est spécialisé dans les « breuvages à bulles », bien qu'on puisse aussi y commander d'autres boissons. Parmi les autres espaces donnant sur l'atrium, on notera la présence d'une jolie bibliothèque (pont 9) et ses nombreux livres et du Yacht Club (pont 10), un beau salon conçu autour de l'esprit de la grande plaisance, avec ses gros fauteuils, ses boiseries et sa maquette de bateau. Au même niveau se trouve le Concierge Club, dédié aux suites. Plus bas est installé un centre Internet où l'on peu surfer sur le web (paiement à la minute - comptez 9.75 dollars pour un quart d'heure - ou au forfait simplement en introduisant sa carte) et où une imprimante est mise gracieusement à disposition, ce qui est fort pratique.


L'Atrium avec le Yacht Club et la bibliothèque (© : MER ET MARINE)


Le Yacht Club (© : MER ET MARINE)


La bibliothèque (© : MER ET MARINE)


L'espace Internet (© : RCI)


Salon autour de l'Atrium (© : MER ET MARINE)

En matière d'organisation des espaces de vie, le Brillance of the Seas se révèle très bien conçu et, malgré sa taille, il est extrêmement simple de se retrouver dans ce navire. L'essentiel des locaux publics est concentré aux ponts 5 et 6. Ce dernier comprend le pont promenade, sous les embarcations de sauvetage, où sont installées des chaises longues et qui, ce qui est très rare sur un paquebot, se prolonge jusqu'à la proue. Ainsi, sauf si la météo est mauvaise, il est possible d'accéder sur la plateforme hélicoptère située tout à l'avant et offrant un magnifique point de vue pour les entrées et sorties de ports, les navigations près des côtes et, bien entendu, les couchers de soleil. Pour en revenir aux intérieurs, à partir de l'atrium, se trouvent au pont 6, en allant vers l'arrière, différents salons et restaurants.


Vue depuis la plateforme hélicoptère (© : MER ET MARINE)


Le pont promenade (© : MER ET MARINE)


Le pont promenade (© : MER ET MARINE)


A l'avant du navire en fin de journée (© : MER ET MARINE)


A l'avant du navire en fin de journée (© : MER ET MARINE)

Tout d'abord le Schooner Bar, un très beau lounge conçu dans l'esprit de la navigation traditionnelle, avec ses grandes maquettes de voiliers, ses gros canapés et fauteuils, ainsi que son bar et son piano, entouré de tabourets, où se produisent d'excellents artistes qui chantent et jouent en faisant participer l'assistance comme dans un concert privé. Tout à l'arrière, se déploie un autre salon, le Colony Club, vaste salle répartie en plusieurs endroits et disposant en son centre d'une piste de danse, où sont organisées des animations, notamment en soirée. Ce lieu reprend une très belle décoration classique, avec ses boiseries, ses parquets et ses moquettes, donnant l'impression de voyager dans un paquebot d'autrefois. On y trouve une partie billard, des jeux de société et des jeux de cartes, des petits salons intimes et dans l'ensemble une ambiance très cosy. Sur l'extrême arrière, de grandes baies vitrées offrent une splendide vue sur le sillage du navire.


Le Schooner Bar (© : MER ET MARINE)


Le Schooner Bar (© : MER ET MARINE)


Le Schooner Bar (© : MER ET MARINE)


Le Schooner Bar (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)


Le Colony Club (© : MER ET MARINE)

Une très belle offre de restauration

Entre le Schooner Bar et le Colony Club sont logés les deux restaurants thématiques du Brillance of the Seas. Il s'agit du Portofino (75 places), un restaurant proposant une cuisine méditerranéenne, et le Chops Grill (92 places). Ce dernier fait office de Steak House, avec de savoureuses pièces de boeuf grillées à l'américaine, mais propose également d'excellents pats internationaux, allant du magret de canard aux gambas en passant par les huitres Rockefeller. Installés le long de baies vitrées, permettant de profiter des couchers de soleil, le Portofino et le Chops Grill sont accessibles sur réservation et nécessitent un supplément tarifaire (20 dollars par personne pour le premier et 30 dollars par personne pour le second). La qualité de la nourriture et le côté très intimiste des salles valent néanmoins ce petit plaisir. Comme pour tous les restaurants et bars, les boissons (eau minérale, eau gazeuse, apéritifs, vins et spiritueux) sont payantes.


Le Portofino (© : MER ET MARINE)


Le Portofino (© : MER ET MARINE)


Le Chops Grill (© : MER ET MARINE)


Coucher de soleil vu du Chops Grill (© : MER ET MARINE)

Comprise dans le prix de la croisière, la grande salle à manger, baptisée Minstrel, se déploie quand à elle sur deux niveaux, aux ponts 4 et 5. Ce beau restaurant, où 1226 convives peuvent prendre place, accueille deux services en soirée : à 18h et 20h30, les passagers choisissant durant la réservation de leur croisière ou au début du voyage le service qu'ils préfèrent. Une partie du Minstrel, à l'étage, est par ailleurs réservée à la formule My Time, qui permet de venir dîner à l'heure de son choix, de 18h à 21h30, sur simple réservation. Il suffit par exemple de le faire savoir un peu à l'avance au maître d'hôtel. La formule My Time implique une inscription au moment de la réservation. Comme vous pouvez changer de table (et donc de serveur) durant la traversée, il vous sera demandé de régler les frais de séjour à l'avance (ces pourboires obligatoires, soit 11.65 dollars par jour, sont autrement facturés en fin de croisière).


Le Minstrel (© : MER ET MARINE)


L'espace My Time du Minstrel (© : MER ET MARINE)

Côté menu, la carte du Minstrel est internationale, avec chaque soir de nouveaux plats (y compris de d'excellents escargots de Bourgogne) et une sélection permanente de grands standards. La nourriture y est variée et très bonne, avec la possibilité quotidienne d'opter pour une cuisine diététique avec une sélection de plats du menu Vitality. On notera également que le grand restaurant est ouvert de 7h30 à 9h30 pour le petit déjeuner, avec service à table.


Le Windjammer (© : MER ET MARINE)


La terrasse du Windjammer (© : MER ET MARINE)

De nombreux passagers préfèrent, néanmoins, prendre leur premier repas du jour au Windjammer Café. Il s'agit d'un grand buffet, situé au pont 11, au même niveau que les piscines. Ce vaste espace en self-service, ouvert aussi pour le déjeuner et le dîner, est organisé en stands espacés et très visibles, la plupart circulaires, permettant de voir immédiatement les mets proposés. Il n'y a pas de plateau, les passagers prenant des assiettes pour aller « faire leur marché » et se servir. A volonté, le Windjammer présente une grande variété de plats cuisinés, de légumes, de crudités, de sandwiches et autres pizzas. La nourriture y est là aussi de très bonne qualité. Eau, orangeade, ice tea, café et thé y sont en libre service 24h/24, les autres types de boissons pouvant être commandées aux nombreux serveurs travaillant dans cette zone. Les passagers peuvent choisir de manger à l'intérieur, dans les salles climatisées, en profitant du paysage derrière les baies vitrées, ou bien de se restaurer en extérieur. Le pont piscine se situe en effet dans le prolongement du Windjammer, alors que l'autre côté du buffet donne sur une très agréable terrasse avec des zones ombragées située à la poupe du navire.
Le Brillance of the Seas ne dispose pas d'un point de restauration ouvert 24h/24 mais il est possible de commander à manger au room service, quelle que soit l'heure.


Concours de plongeon à la piscine (© : MER ET MARINE)


Concours de plongeon à la piscine (© : MER ET MARINE)


Concours de plongeon à la piscine (© : MER ET MARINE)

De nombreuses activités et animations

Côté espaces publics et divertissements, le paquebot compte, comme tout grand navire de croisière, des boutiques détaxées (lors des périodes de navigation), une galerie d'art, des salles de conférence (capacité de 100 personnes) servant notamment aux séminaires, un grand casino et une vaste salle de spectacle. Installé sur l'avant, aux ponts 5 et 6, le Pacifica Theatre peut accueillir 900 personnes et propose chaque soir des spectacles avec notamment chanteurs et danseurs. S'ajoute à cela un cinéma de 50 places, avec quotidiennement des projections de films dans différentes langues. On notera que de très nombreuses animations sont organisées du matin au soir, avec par exemple des réveils sportifs, des cours de danse, des tournois sportifs, des jeux concours (quizz, lotos...), des dégustations... Et bien entendu, on peu simplement profiter du soleil et de la mer, en se promenant sur les ponts ou en se détendant sur un transat, y compris au calme puisque la taille du bateau permet de disposer d'espaces très tranquilles. En clair, il est juste impossible de s'ennuyer ! Cela, sans parler des activités proposées lors des escales, où les passagers peuvent découvrir les régions visitées par leurs propres moyens ou profiter des nombreuses excursions organisées par la compagnie (payant) qui peuvent être suivies en Français si au moins 25 personnes parlant cette langue y participent.


Le Pacifica Theatre (© : RCI)


Le casino (© : MER ET MARINE)


Le casino (© : MER ET MARINE)


Le casino (© : MER ET MARINE)


Le cinéma (© : MER ET MARINE)


Salle de conférence (© : MER ET MARINE)


Salle de conférence (© : MER ET MARINE)


Boutiques (© : MER ET MARINE)


(© : MER ET MARINE)


Jeu de palet sur le pont (© : MER ET MARINE)


Sur le terrain de sport (© : MER ET MARINE)


Mini-golf (© : MER ET MARINE)


Mur d'escalade (© : MER ET MARINE)

Une croisière pour toute la famille

Particulièrement adaptés aux familles, les croisières de Royal Caribbean proposent le programme Adventure Ocean, avec des activités et clubs répartis par tranches d'âges, depuis les tout petits jusqu'aux adolescents. Des espaces du navire sont spécifiquement réservés aux jeunes passagers, avec une salle de jeux d'éveil, une salle pour les enfants, les adolescents, une discothèque pour les ados, un pôle de jeux vidéo ou encore un espace extérieur avec piscine et toboggan pour les petits. Sur le Brillance of the Seas, ces offres sont proposées sur l'arrière, au pont 13. C'est également là qu'on trouve les activités sportives pour toute la famille : Un terrain de sport, un simulateur de golf, un mini-golf de 9 trous et, bien entendu, un grand mur d'escalade qui descend le long de la cheminée. On notera d'ailleurs que ces activités sont gratuites, les clubs et balles du mini-golf étant en libre service, de même que les raquettes et balles des tables de ping-pong du pont piscine, alors qu'une équipe dédiée encadre le mur d'escalade, où les enfants comme les parents, casqués et harnachés comme il se doit, peuvent se hisser à une quinzaine de mètres de hauteur en toute sécurité. A ce niveau, sur l'arrière, se trouve aussi un bar (Seaview Café).


Salle de jeux d'éveil pour les petits (© : MER ET MARINE)


Espace extérieur pour les enfants (© : MER ET MARINE)


Terrain de sport et mur d'escalade (© : MER ET MARINE)


Mur d'escalade (© : MER ET MARINE)


Mur d'escalade (© : MER ET MARINE)


Tables de ping-pong (© : MER ET MARINE)


Tables de ping-pong (© : MER ET MARINE)


Piste de Jogging (© : MER ET MARINE)


Pont piscine (© : RCI)

Le pont piscine

En partant vers l'avant, après être passé au niveau de la Viking Crown, on arrive au niveau du pont piscine extérieur. Celui-ci est bordé d'un pont supérieur en mezzanine, où passe une piste de jogging et où sont déployés des centaines de chaises longues. Un bar (Sky Bar) se trouve également à ce niveau, avec un espace pour les fumeurs. Comme le Seaview Café à l'arrière, la présence de ce second bar au pont 12 est une excellente idée car elle évite aux passagers présents à ce niveau d'être contraints de descendre au bar de la piscine pour prendre un verre, comme c'est malheureusement trop souvent le cas sur les paquebots. La piscine se trouve justement au pont 11, avec un grand bassin, des jets d'eau et des bains à remous. De nombreuses chaises longues bordent cet espace, de même que des tables et chaises pour se restaurer au petit-déjeuner, au déjeuner ou grâce aux snacks de l'après-midi. Un vaste bar est également ouvert depuis le matin jusqu'en soirée.


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)


Le pont piscine (© : MER ET MARINE)

Ambiance temple dans la jungle au Solarium

Le Brillance of the Seas compte une autre piscine, cette fois couverte et située plus vers l'avant du navire, toujours au pont 11. Etonnant espace, le Solarium arbore une décoration visant à évoquer la culture indienne, avec des colonnes, des dômes, de grands éléphants et une végétation luxuriante, dont une partie comprenant de vraies plantes (comme dans certains bars), ce qui est plutôt rare dans la croisière. Cette décoration est un peu kitsch au premier abord mais, finalement, est plutôt très efficace. Sous une imposante verrière, un très beau bassin d'eau de mer est aménagé, avec des marches en pierre immergées donnant accès au bain à remous, un peu comme si l'on se trouvait dans un temple au milieu de la jungle. Un pont de bois surplombe la piscine entre deux éléphants géants, alors que de nombreux transats en bois, dotés d'une épaisse housse, sont disposés tout autour, de même que des tables et fauteuils, sans oublier un bar. Très reposant, cet endroit demeure relativement frais même durant les journées caniculaires. Idéal pour ceux qui ne souhaitent pas cuire au soleil sur les ponts extérieurs mais préfèrent s'abandonner à un livre ou une sieste dans un lieu calme et protégé, même si certaines zones, sous la verrière, demeurent baignées par le soleil.


Le Solarium (© : MER ET MARINE)


Le Solarium (© : MER ET MARINE)


Le Solarium (© : MER ET MARINE)


Le Solarium (© : MER ET MARINE)


Le Solarium (© : MER ET MARINE)

Centre de bien-être et salle de fitness

Dans le prolongement du Solarium se trouve le centre de bien-être. Bien qu'à l'époque de la construction du Brillance of the Seas, il y a 10 ans, le grand développement des Spa sur les paquebots en était encore à ses débuts, le navire se trouve particulièrement bien loti à ce niveau. Il dispose de saunas (hommes et femmes séparés) en accès libre, ainsi qu'un espace de détente avec fauteuils en pierres chaudes (accès payant) et salle de repos. Le Shipshape compte également une douzaine de cabines où sont prodigués différents soins (massages, traitements du visage et du corps - dont des programmes d'amincissement -, acuponcture... ) Ces traitements sont payants, le tarif étant par exemple pour 50 minutes de massage suédois de 119 dollars en mer et 107 dollars lorsque le navire est à quai. De manière générale, le Spa est bien équipé et le personnel très professionnel (il s'agit d'employés du groupe britannique Steiner, qui exploite les centres de bien-être de la plupart des grandes compagnies de croisière). On conseillera de demander une cabine avec vue sur la mer car les cabines intérieures sont très petites et plutôt austères. D'ailleurs, une nouvelle décoration plus orientale, ainsi qu'une autre programmation pour la musique de fond, seraient sans doute une bonne chose.


Le Spa (© : RCI)


Le centre de fitness (© : MER ET MARINE)


Le centre de fitness (© : MER ET MARINE)

En dehors de la partie traitement, le Shipshape compte également un salon de beauté avec coiffeur, manucure et pédicure. Puis, au niveau supérieur (pont 13), on trouve une vaste salle de fitness, avec de très nombreuses machines (cardio-training, elliptiques, vélos, rameurs, tapis de course, bancs de musculation...). Située sur l'avant, en haut du navire, cette salle offre une magnifique vue sur la mer, avec la possibilité de sortir directement sur l'extérieur via deux portes donnant sur le sun deck où sont disposées des chaises longues et où passe la piste de jogging. Le centre de fitness est ouvert de 6h à 22h, les machines étant en accès libre. Des cours spécifiques, payants, peuvent toutefois être demandés auprès du professeur de sport.


Le Brillance of the Seas (© : RCI)

1055 cabines et suites

Côté hébergement, le Brillance of the Seas compte 1055 cabines, soit 238 intérieures et 817 avec vue sur la mer, dont 577 avec balcon. Dans un style classique, ces cabines ont plutôt bien vieilli 10 ans après la mise en service du paquebot. Bien conçues et confortables, elles disposent d'un grand lit double pouvant être séparé en deux lits individuels, d'une salle de bain, de différents rangements, d'un écran de télévision, d'un coffre fort et d'un minibar. Pour celui-ci, on attirera l'attention sur le fait que le remplissage est différent de ce que l'on peut rencontrer sur la plupart des compagnies de croisière. Généralement, le minibar contient une dotation de base en boissons et snacks, les produits consommés étant quotidiennement remplacés et facturés, comme n'importe quelle commande dans un bar. Chez RCI, le cabinier ne s'occupe pas du minibar, pour lequel il faut appeler le room service s'il y a besoin de compléter ou renouveler le contenu. Il faut alors calculer juste puisque, si par exemple vous commandez trois bouteilles d'eau et n'en consommez finalement que deux, l'ensemble vous sera quand même facturé. Ce système se révèle moins pratique que ce que le système traditionnel. En revanche, on trouve dans les cabines une bouilloire - avec des sachets de café en poudre et de thé, ainsi que des dosettes de lait et du sucre - très appréciable le matin pour prendre une première tasse dans sa cabine (les sachets sont renouvelés gracieusement tous les jours s'ils sont consommés et les passagers peuvent eux-mêmes emporter à bord leur propre café ou thé).


Cabine avec balcon (© : MER ET MARINE)


Balcon d'une cabine (© : MER ET MARINE)


Royal Suite (© : MER ET MARINE)


Royal Suite (© : MER ET MARINE)


Royal Suite (© : MER ET MARINE)

Suivant les catégories de cabines, les surfaces sont plus ou moins importantes, y compris pour les balcons (les plus grands disposent non seulement de chaises et d'une petite table, mais également de chaises longues). Les cabines sont conçues pour quatre personnes, soit deux en lit double ou lits simples, ainsi que deux autres (généralement les enfants) dans un canapé lit, avec un rideau séparant les deux types de couchages. Certaines chambres sont toutefois spécialement conçues pour les familles, avec la possibilité d'héberger 6 à 7 personnes, mais il faut réserver longtemps à l'avance car leur nombre est limité. Des formules existent toutefois pour permettre aux parents de réserver à un tarif avantageux une seconde cabine pour les enfants. On notera aussi qu'une quinzaine de cabines sont spécialement conçues pour les personnes à mobilité réduite, se déplaçant par exemple en fauteuil roulant. Le Brillance of the Seas compte également de vastes suites, comme la Royal Suite, avec son grand salon-salle à manger, sa chambre séparée, son dressing et sa très belle salle de bain, sans oublier un large balcon.


Royal Family Suite (© : RCI)


Royal Suite (© : RCI)


Owner Suite (© : RCI)


Suite familiale (© : RCI)


Grande cabine avec balcon (© : RCI)


Cabine extérieure (© : RCI)


Cabine intérieure (© : RCI)


Pont extérieur (© : MER ET MARINE)

Un navire très agréable

Au final, le Brillance of the Seas se révèle être un navire très agréable à vivre. Remarquablement bien conçu, il dispose de nombreux espaces permettant de répartir au mieux ses passagers (qui peuvent être jusqu'à 2500 à bord), sans laisser d'impression de foule. Malgré l'absence d'une troisième ligne d'ascenseurs sur l'arrière (ce qui oblige les passagers logeant dans les cabines situées vers la poupe à marcher un peu pour rejoindre les ascenseurs de l'atrium), on circule très bien à bord. On ne fait pas non plus la queue au restaurant, alors que le buffet, même à midi lorsque l'affluence est à son paroxysme, est suffisamment bien agencé pour que les attentes devant les stations soient courtes. Et il y a toujours une table de libre à l'intérieur ou dehors, ce qui est parfois un problème dans l'industrie de la croisière.


Entrepont (© : MER ET MARINE)


Entrepont (© : MER ET MARINE)


Entrepont (© : MER ET MARINE)

Plutôt sobre, ce qui ne l'empêche pas d'être travaillée, la décoration est réussie et traverse bien les années, ce que l'on doit évidemment à la qualité des matériaux employés, mais aussi, c'est fondamental, à un entretien très poussé qui mobilise en permanence une partie de l'équipage. Le navire est, d'ailleurs, particulièrement propre. Régulièrement, le paquebot bénéficie également de remises à neuf, par exemple au niveau des moquettes. Le seul bémol sera peut-être pour la peinture de certaines parties extérieures, notamment sous les structures arrondies, qui offrent certes un design très original et agréable, mais présentent sans doute le désavantage d'être plus difficiles à entretenir que des formes classiques. Certains endroits ne peuvent ainsi guère être repeints que dans un chantier. De même, une partie des chaises longues des balcons a bien vécu et ce mobilier mérite d'être remplacé. Toutefois, il ne s'agit là que de détails qui n'obèrent en rien l'excellent sentiment général laissé par ce navire qui, à l'issue de son prochain arrêt technique, devrait juste être parfait.


Au Chops Grill (© : RCI)

Un vrai souci du service, une nourriture excellente et un personnel au top

Après une semaine de croisière sur le Brillance of the Seas, on ne peut aussi que saluer le souci du service de Royal Caribbean. Un service à l'américaine très professionnel, rapide, précis, très efficace et s'attachant aux détails. Il n'y a pas d'improvisation, la machine est bien huilée, les équipes bien formées et encadrées. Tout se passe naturellement, ce qui est le fruit de plusieurs décennies d'expérience de cette compagnie, fondée en Norvège en 1968. Même s'il est toujours possible de trouver un ou deux cas isolés, les membres d'équipage (soit 848 au total) sont vraiment très avenants, y compris le personnel dédié à la sécurité, bien que celui-ci sache aussi être ferme lorsqu'il le faut. Dans les bars et les restaurants, comme pour les cabines, le sourire et la bonne humeur sont de rigueur. Les personnels sont formés pour reconnaitre les passagers et se rappeler de leurs habitudes. Ainsi, il n'est pas rare qu'un serveur vous salue par votre prénom ou vous propose la boisson que vous prenez traditionnellement. Tout cela participe de la bonne ambiance à bord, et c'est un véritable plus. De même, RCI se distingue clairement par la qualité de la nourriture à bord. Là aussi, il ne fait pas s'y tromper : c'est généralement sur les compagnies américaines que l'on mange le mieux. Il n'y a qu'à comparer pour s'en convaincre.


Un après-midi au bord de la piscine (© : RCI)


En soirée dans l'Atrium (© : RCI)

Une ambiance décontractée

Côté ambiance, le maître mot chez Royal est « Enjoy » : Profiter, du navire, des animations, des escales, des rencontres... De tout ce qui fait qu'une croisière est un mode de voyage unique. L'atmosphère est très agréable et bon enfant. On s'amuse, on se parle facilement entre passagers et avec le personnel... Les nombreuses animations, qu'il s'agisse d'une soirée thématique ou d'un concours de plongeons au bord de la piscine, permettent de fédérer les gens et de créer naturellement des liens. Contrairement aux croisières d'antan, la vie à bord est beaucoup moins contraignante. C'est le cas par exemple au niveau du code vestimentaire. En dehors de la soirée de gala, où les costumes et robes de soirée sont de rigueur, les passagers s'habillent comme ils le souhaitent. On peut, ainsi, accéder aux restaurants dans une tenue très décontractée, par exemple en jean et tee-shirt, sans pour autant que cela vire à l'ambiance camping. Car la clientèle, même si elle ne « se prend pas la tête », n'en demeure pas moins très correcte et bien élevée.


(© : MER ET MARINE)

Une clientèle internationale et des efforts à destination des Français

RCI accueille une clientèle internationale. On trouve évidemment, à bord, beaucoup d'Anglo-saxons, notamment des Américains. Ce qui constitue un avantage, notamment en Europe, puisque cette clientèle est très exigeante sur la qualité du service et de la nourriture, tout en ayant cette particularité culturelle d'être joviale, décomplexée et sans préjugé. Mais il n'y a pas que des Américains et des Britanniques à bord, loin s'en faut. On trouve aussi des gens venant des quatre coins du monde, par exemple d'Asie, d'Océanie et bien entendu d'Europe, avec des Italiens, des Espagnols, des Allemands, des Scandinaves ou encore des Français. Depuis cette année, Royal Caribbean propose d'ailleurs des embarquements depuis Le Havre, Toulon (La Seyne-sur-Mer) et Marseille, et depuis Toulon et Marseille en 2013, avec notamment le Liberty of the Seas, un géant de 158.000 tonneaux et 1800 cabines mis en service en 2007 et disposant d'encore plus de choix de restauration, d'animations et d'équipements (dont une patinoire, un practice de surf et des jacuzzis suspendus au dessus de la mer) .


Le Liberty of the Seas (© : RCI)

Dans cette perspective, la compagnie a entrepris d'adapter son produit à la clientèle hexagonale. On trouve, ainsi, un hôte francophone à bord, alors que tous les menus des restaurants et les journaux de bord sont traduits en Français. De même, plusieurs chaines tricolores sont accessibles sur le réseau TV des navires (TF1, France 2 et M6), ainsi que quelques films, alors que la télévision interactive qui donne accès aux différents services à bord (excursions, location de films, informations diverses) est également proposée dans la langue de Molière. RCI compte également apporter sur les paquebots au départ de France quelques spécificités, comme la présence de boissons typiquement françaises dans les bars (par exemple du Ricard). Sur le Brillance of the Seas, des annonces étaient également faites en Français, alors que, chose très rare sur un paquebot, une soirée française fut organisée dans la discothèque, qui a raisonné au son de Claude François, Sheila ou encore David Guetta, pour le plus grand plaisir des passagers francophones, qui n'ont pas manqué d'investir la piste de danse. Certes, la francophonie à bord des paquebots de Royal demeure perfectible. Mais les efforts sont déjà là et la volonté de travailler cet aspect évidente. Après cette première saison de lancement, les améliorations seront sans doute palpables dès l'an prochain. Ainsi, Royal Caribbean International sera encore plus accessible sur le marché français, qui s'enrichit avec l'implantation de cette compagnie de l'un des meilleurs produits de l'industrie de la croisière.


Le Brillance of the Seas (© : MER ET MARINE)

Royal Caribbean