Croisières et Voyages
A bord du paquebot Costa Venezia

Reportage

A bord du paquebot Costa Venezia

Croisières et Voyages

Nous vous embarquons aujourd’hui à bord du dernier-né de Costa, premier paquebot de l’armateur italien à être dès l’origine conçu pour le marché chinois. Livré le 28 février par le chantier Fincantieri de Monfalcone, en Italie, le Costa Venezia a débuté le 8 mars une grande croisière de positionnement de 53 jours qui va le conduire jusqu’en Asie. A partir du 18 mai, il sera exclusivement réservé aux passagers chinois et proposera différents itinéraires au départ de Shanghai.

Long de 323 mètres pour une largeur de 37 mètres et une jauge de 135.500 GT, ce navire est une évolution du Costa Diadema, mis en service en octobre 2014. Architecturalement, il se distingue notamment de son aîné par une longueur plus importante de 17 mètres et une poupe différente, avec un prolongement en « queue de canard » et une carène optimisée du point de vue de l’hydrodynamisme. Cela, du fait notamment que, contrairement au Diadema, le Venezia ne dispose pas de lignes d’arbres traditionnelles mais de deux pods, moteurs électriques placés dans des nacelles orientables à 360 degrés. Servant à la fois de propulseurs et de gouvernes, ils facilitent les manœuvres tout en réduisant les bruits et vibrations.

 

Le Costa Diadema (© FINCANTIERI)

Le Costa Diadema (© FINCANTIERI)

Le Costa Venezia (© COSTA)

Le Costa Venezia (© COSTA)


Ces deux pods affichent une puissance unitaire de 16.5 MW, permettant au navire d’atteindre une vitesse maximale de 22.6 nœuds. L’énergie est fournie par cinq diesels générateurs MAN (deux de 16.8 MW et trois de 9.6 MW chacun), qui alimentent également trois propulseurs d’étrave et tous les systèmes embarqués, notamment l’hôtellerie. Equipé de systèmes de lavage des fumées afin de traiter les émissions de soufre, le navire est par ailleurs doté d’un dispositif de branchement au réseau électrique terrestre, ce qui lui permettra dans les ports offrant un service de courant quai, comme Shanghai, d’arrêter ses moteurs pendant les escales.  

 

La construction du Costa Venezia (© FINCANTIERI)

 

Cousin des paquebots de la classe Vista de Carnival Cruise Line, filiale comme Costa du groupe américain Carnival Corporation, le Costa Venezia sera suivi en 2020 par un sistership, également destiné à Costa Asia et construit par le chantier Fincantieri de Marghera, près de Venise.

L’adaptation du navire au marché chinois se remarque à différents niveaux. Les espaces dédiés au casino et aux boutiques sont en particulier plus développés que sur les paquebots accueillant une clientèle internationale. On trouve à bord du Venezia de nombreuses boutiques de luxe, dont des maroquiniers et joaillers, alors que les tables de jeu et autres machines à sous occupent toute la partie centrale du pont 4.

 

 

Espace boutiques du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Espace boutiques du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le casino du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le casino du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Les Asiatiques étant très friands de karaoké, une dizaine de salles pour cette activité ont été intégrées à bord. De différentes tailles, elles peuvent être réservées pour venir chanter entre amis ou en famille. Cet espace se prolonge par l'un des lieux du navire réservé aux enfants et adolescents, un endroit dédié au football et en particulier à la Juventus de Turin qui bénéficie d'un petit musée. 

 

L'une des salles privatives de karaoké (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'une des salles privatives de karaoké (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Mini-musée autour de la Juventus (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Mini-musée autour de la Juventus (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Les Chinois sont en revanche moins portés sur les Spa. Du coup, le centre de bien-être est nettement plus petit que sur les précédents paquebots de Costa. Il ne s’étend que sur un niveau, avec seulement une demi-douzaine de salles de soins et une partie thermes réduite (un unique bain à remous, un sauna et un espace de repos). S’y ajoutent un coiffeur et un espace manucure et pédicure, ainsi qu’une salle de fitness.

 

Le Spa du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Spa du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

La salle de fitness du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La salle de fitness du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

L’appétence des Asiatiques pour les bains à remous est également limitée, ce qui explique qu’il y en a très peu sur le Costa Venezia comparativement au Costa Diadema ou aux unités de la classe Carnival Vista. On n’en trouve par exemple aucun sur le pont promenade.

Sur le tiers arrière, ce large pont promenade comprend cependant, et c’est une nouveauté, des extensions pour une douzaine de cabines sur chaque bord, ces terrasses privatives étant séparées les unes des autres et situées dans un espace réservé afin d’éviter les allers et venues des passagers qui ne logent pas dans cette partie du bateau.

 

 

Cabines avec balcons sur le pont promenade (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Cabines avec balcons sur le pont promenade (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Celui-ci compte en tout 2116 cabines et suites, pour une capacité maximale de 5260 passagers, servis par 1278 membres d’équipage. Cela fait beaucoup de monde mais il y a aussi beaucoup de place à bord, soit 35.600 m² d’espaces communs en tout.

Les cabines ne diffèrent pas fondamentalement de ce que l’on trouve habituellement chez Costa, si ce n’est leur décoration, en lien avec la thématique vénitienne du bateau, et quelques détails relatifs à la clientèle asiatique, comme l’absence de minibar. On notera aussi des commandes d’ascenseurs différentes. Les passagers n’appuient pas sur les boutons à l'intérieur des cabines mais, sur le pallier, choisissent sur un écran tactile le pont où ils souhaitent se rendre, l’ascenseur correspondant étant alors indiqué.

 

 

Nouveau système pour les ascenseurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Nouveau système pour les ascenseurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Côté design, Costa ne travaille plus avec Joseph Farcus, qui a pris sa retraite après la mise en service du Diadema. L’architecte américain a marqué pendant longtemps les navires de CCL et leurs déclinaisons au sein de la compagnie italienne avec des décorations aussi flamboyantes qu’extravagantes. Si le futur Costa Smeralda, qui sera exploité en Europe à partir de novembre prochain, constituera une évolution notable en matière de design, des questions se posaient avec le Venezia. Car ce bateau imaginé pour les Chinois a comme thématique décorative la ville italienne dont il porte le nom. On redoutait donc un bateau des plus kitsch.

Au final, même si les clichés autour de la cité des Doges sont très présents et plairont à la clientèle asiatique, ce qui est l’objectif de la compagnie, les bureaux Partner Ship Design et YSA Design, auxquels ont été confiés les espaces publics du Venezia, ont imaginé un univers avec certes un style très appuyé, mais finalement plus sobre que ce que l’on connaissait auparavant chez Costa. 

 

L'atrium rend hommage à la place Saint-Marc (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'atrium rend hommage à la place Saint-Marc (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le bureau des excursions (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le bureau des excursions (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Partout sur le navire Venise se rappelle, des tableaux dans les cages d’escaliers à l’atrium, conçu en hommage à la place Saint-Marc. On trouve aussi deux authentiques gondoles à bord, anciennes embarcations restaurées par des artisans vénitiens et installées pour l’une dans un salon et pour l’autre dans une des deux salles à manger principales, le Canal Grande Restaurant, aménagé sur deux ponts et dessiné pour rappeler aux convives le Grand Canal de Venise.

 

Le restaurant Canal Grande (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le restaurant Canal Grande (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le restaurant Canal Grande (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le restaurant Canal Grande (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

L’autre restaurant principal est le Marco Polo, qui propose de nombreuses séparations et sculptures dans une architecture évoquant le voyage vers l’Extrême Orient du célèbre explorateur italien (1254 - 1324) natif de Venise.

 

 

Le restaurant Marco Polo (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le restaurant Marco Polo (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le Costa Venezia compte par ailleurs différents restaurants thématiques, avec cuisine asiatique (Lu Hot Port et Yan Teppanyaki) ou italienne (Casanova), steakhouse (Fiorentina) et produits de la mer (Frutti di Mare). Ceux-ci sont situés au pont 5 et disposent pour la plupart d’une terrasse extérieure aménagée sur le grand pont promenade qui se déploie de chaque côté du navire. On y trouve également des bars et différents espaces de détente avec salons en plein air et chaises longues.

Le paquebot est aussi équipé d’un vaste buffet au pont 10, espace très réussi qui comprend de nombreux stands ainsi que des pizzaiolos travaillant à la commande.

 

Le restaurant Yan Teppanyaki (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le restaurant Yan Teppanyaki (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le restaurant Frutti di Mare (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le restaurant Frutti di Mare (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

La terrasse extérieure du Fiorentina Steakhouse (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La terrasse extérieure du Fiorentina Steakhouse (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le pont promenade (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le pont promenade (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le buffet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le buffet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Pizzaiolo sur le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Pizzaiolo sur le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le buffet se prolonge à l’avant sur le Lido, nommé en référence à la longue île séparant la lagune de Venise de la mer Adriatique et réputée pour sa plage et ses dunes. Ce grand espace se déploie sur deux ponts. Il abrite l’une des deux piscines du bateau et est surplombé par une verrière amovible qui s’ouvre lorsque les conditions météorologiques sont clémentes. Le Lido, agrémenté de salons, bars et stations de restauration rapide, se distingue par une architecture très originale qui, là aussi, ambitionne de rappeler Venise.

 

Le Lido du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lido du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

L'un des bars du Lido (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'un des bars du Lido (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lido du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lido du Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Tout à l’arrière du pont 10, après le buffet, se trouve le second espace piscine, le Burano Sunshine Deck, avec une vue splendide sur la mer et les ports visités. Les ponts 11 et 12 accueillent quant à eux de nombreux espaces extérieurs, avec gym en plein air, terrain de sport, jeux, accrobranche et autres toboggans.

 

Le Burano Sunshine Deck (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Burano Sunshine Deck (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts supérieurs (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Tout en haut du pont 15, à l’avant, se trouve l’un des plus agréables lieux de ce navire, le Giardino Veneziano. Ce sun deck calme et relaxant est organisé comme un jardin et comprend de nombreux espaces séparés afin que les passagers puissent bénéficier d’un peu d’intimité.

 

 

Le Giardino Veneziano (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Giardino Veneziano (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Dehors, le dernier grand espace du Costa Venezia se situe à l’extrême arrière du pont 5, avec une immense terrasse agrémentée de cabanas. C’est le prolongement du Lounge delle Stelle, très beau salon par lequel on accède à l’intérieur via une galerie de personnages de cire reproduisant Marilyn Monroe, Pavarotti, Jacky Chan, Harry Potter ou encore Daniel Craig en James Bond.

 

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

 

Le Lounge delle Stelle (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lounge delle Stelle (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le Lounge delle Stelle (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lounge delle Stelle (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Les espaces intérieurs abritent d’autres bars et salons, dont le Masque Lounge, qui sert aussi de discothèque. Comme sur tout paquebot, il y a également un imposant théâtre où sont proposés différents spectacles en soirée au fil de la croisière. Là aussi, l’ambiance est très vénitienne avec un show sur ce thème et une représentation chaque semaine du groupe Rondo Veneziano. Le théâtre accueillera également lors de son exploitation en Chine un défilé de mode en partenariat avec le joailler italien Bulgari.

 

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Spectacle au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spectacle au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spectacle au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spectacle au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Défilé Bulgari au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Défilé Bulgari au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Rondo Veneziano au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Rondo Veneziano au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Rondo Veneziano au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Rondo Veneziano au théâtre (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Costa Croisières