Croisières et Voyages
A bord du paquebot Costa Venezia

Reportage

A bord du paquebot Costa Venezia

Croisières et Voyages

Nous vous embarquons aujourd’hui à bord du dernier-né de Costa, premier paquebot de l’armateur italien à être dès l’origine conçu pour le marché chinois. Livré le 28 février par le chantier Fincantieri de Monfalcone, en Italie, le Costa Venezia a débuté le 8 mars une grande croisière de positionnement de 53 jours qui va le conduire jusqu’en Asie. A partir du 18 mai, il sera exclusivement réservé aux passagers chinois et proposera différents itinéraires au départ de Shanghai.

Long de 323 mètres pour une largeur de 37 mètres et une jauge de 135.500 GT, ce navire est une évolution du Costa Diadema, mis en service en octobre 2014. Architecturalement, il se distingue notamment de son aîné par une longueur plus importante de 17 mètres et une poupe différente, avec un prolongement en « queue de canard » et une carène optimisée du point de vue de l’hydrodynamisme. Cela, du fait notamment que, contrairement au Diadema, le Venezia ne dispose pas de lignes d’arbres traditionnelles mais de deux pods, moteurs électriques placés dans des nacelles orientables à 360 degrés. Servant à la fois de propulseurs et de gouvernes, ils facilitent les manœuvres tout en réduisant les bruits et vibrations.

 

Le Costa Diadema (© FINCANTIERI)

Le Costa Diadema (© FINCANTIERI)

Le Costa Venezia (© COSTA)

Le Costa Venezia (© COSTA)


Ces deux pods affichent une puissance unitaire de 16.5 MW, permettant au navire d’atteindre une vitesse maximale de 22.6 nœuds. L’énergie est fournie par cinq diesels générateurs MAN (deux de 16.8 MW et trois de 9.6 MW chacun), qui alimentent également trois propulseurs d’étrave et tous les systèmes embarqués, notamment l’hôtellerie. Equipé de systèmes de lavage des fumées afin de traiter les émissions de soufre, le navire est par ailleurs doté d’un dispositif de branchement au réseau électrique terrestre, ce qui lui permettra dans les ports offrant un service de courant quai, comme Shanghai, d’arrêter ses moteurs pendant les escales.  

 

La construction du Costa Venezia (© FINCANTIERI)

 

Cousin des paquebots de la classe Vista de Carnival Cruise Line, filiale comme Costa du groupe américain Carnival Corporation, le Costa Venezia sera suivi en 2020 par un sistership, également destiné à Costa Asia et construit par le chantier Fincantieri de Marghera, près de Venise.

L’adaptation du navire au marché chinois se remarque à différents niveaux. Les espaces dédiés au casino et aux boutiques sont en particulier plus développés que sur les paquebots accueillant une clientèle internationale. On trouve à bord du Venezia de nombreuses boutiques de luxe, dont des maroquiniers et joaillers, alors que les tables de jeu et autres machines à sous occupent toute la partie centrale du pont 4.

 

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière