Croisières et Voyages
A bord du paquebot Majestic Princess

Reportage

A bord du paquebot Majestic Princess

Croisières et Voyages

Nous vous emmenons aujourd’hui à bord du dernier-né de la compagnie Princess Cruises. Livré le 30 mars par le chantier Fincantieri de Monfalcone, situé sur la côte adriatique italienne, le Majestic Princess est exploité jusqu’à la mi-mai en Méditerranée. Il partira ensuite pour une grande croisière de repositionnements de 50 jours qui le conduira jusqu’à Shanghai. Le navire a, en effet, été dès sa conception adapté pour la clientèle asiatique. Il ne sera toutefois pas uniquement positionné au départ de la Chine puisque Princess Cruises a annoncé son déploiement, de septembre 2018 à mars 2019, en Australie, autre marché en plein essor.

Alignant désormais une flotte de 18 navires de 685 à 3560 passagers, la compagnie, filiale du groupe américain Carnival Corporation, est mondialement connue depuis qu'Aaron Spelling a fait en 1974 du Pacific Princess (1er du nom) la vedette majeure de la série "La Croisière s'amuse". Constituant aujourd’hui l’un des leaders du marché premium, Princess Cruises propose des croisières partout dans le monde, compris en Asie, y avec notamment de très beaux itinéraires autour du Japon. L'Empire du milieu est sa nouvelle bataille, et pour mieux satisfaire les croisiéristes chinois, la compagnie a fait construire un navire spécialement dédié à ce marché, le très élégant Majestic Princess, à bord duquel nous avons pu naviguer.

 

Vue du Seawalk, l'étonnante promenade surplombant la mer

Vue du Seawalk, l'étonnante promenade surplombant la mer (© : MER ET MARINE - FRANCOIS DEFONTAINE)

L'atrium du Majestic Princess (© : MER ET MARINE - FRANCOIS DEFONTAINE)

L'atrium du Majestic Princess (© : MER ET MARINE - FRANCOIS DEFONTAINE)

Le Majestic Princess à Kotor

Le Majestic Princess à Kotor (© : MER ET MARINE - FRANCOIS DEFONTAINE)

Troisième d’une série de cinq navires

Troisième d’une série de cinq navires commandés par la compagnie Princess Cruises, le Majestic Princess est un peu plus volumineux que ses aînés (Royal Princess et Regal Princess, livrés en 2013 et 2014) ce qui en fait le plus gros paquebot construit jusqu’ici en Italie. Il mesure 330 mètres de long pour 38 mètres de large (44 maximum) et affiche une jauge de 145.000 GT. Il compte 1780 cabines, avec une capacité maximale de 4250 passagers (3560 en base double), servis par 1350 membres d’équipage, comprenant actuellement 50 nationalités.

Alors que le département dédié à la flotte et aux nouveaux navires de la compagnie a suivi depuis le début la construction, travaillant étroitement avec Fincantieri, un équipage technique, dont le commandant, Dino Sagani, est arrivé à Monfalcone un an avant la mise en service du Majestic Princess. Le personnel hôtelier a quant à lui rejoint le chantier progressivement, entre 2 mois et 1 semaine avant la livraison, afin de se familiariser avec son nouvel outil de travail, tout en passant les tests et les contrôles nécessaires à la délivrance des certificats de conformité.

 

Le Majestic Princess en construction à Monfalcone en 2016 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Majestic Princess en construction à Monfalcone en 2016 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

L’objectif est que le navire soit parfaitement opérationnel, dès sa mise en service, pour recevoir au mieux ses premiers passagers. Un vrai challenge pour une unité neuve et une condition indispensable pour la réussite du lancement commercial, surtout dans une compagnie très réputée pour son service, la qualité de ses prestations et le professionnalisme de ses équipages.

 

Le Majestic Princess (© : FINCANTIERI)

Le Majestic Princess (© : FINCANTIERI)

 

Princess Cruises | Actualité de la compagnie de croisière