Vie Portuaire
Bordeaux : La réforme portuaire ne passe pas

Actualité

Bordeaux : La réforme portuaire ne passe pas

Vie Portuaire

La réforme portuaire coince à Bordeaux et, depuis la semaine dernière, les navires à quai ne sont plus déchargés. Le grand port maritime bénéficiait d'une dérogation à la loi entrée en vigueur le 3 mai dernier, grâce à laquelle l'établissement public a continué d'exploiter les engins de manutention jusqu'au 1er juin. A cette date, le GPMB devait transférer l'exploitation des outillages au manutentionnaire Bordeaux Atlantique Terminal (société composée à 65 % par le manutentionnaire Sea Invest, à 30% par le GPMB et à 5% par la société Balguerie). Le transfert ne s'est toutefois pas effectué, interrompant la manutention et bloquant les navires à quai. Au coeur du problème, un souci contractuel entre le GPMB et BAT, portant sur l'affiliation à un régime spécial des employés transférés. Ce point n'ayant pas été formalisé dans le contrat, BAT craint de ne pas avoir assez de garanties financières, notamment en cas de mouvement social pour la revendication de cette affiliation. Quant aux employés, pris dans le conflit de cette transition, ils se retrouvent dans l'impossibilité de travailler.
Pour sortir de l'impasse, l'Union maritime du port demande la nomination par l'État d'un médiateur.

Port de Bordeaux