Vie Portuaire
Bordeaux : Les équipes du port mobilisées sur le futur pont Bacalan-Bastide

Actualité

Bordeaux : Les équipes du port mobilisées sur le futur pont Bacalan-Bastide

Vie Portuaire

Les équipes du Grand Port Maritime de Bordeaux se sont fortement mobilisées pour le chantier du pont Bacalan-Bastide, qui a franchi ces derniers jours une nouvelle étape. Avant leur acheminement vers leur zone d'échouage définitif, les îlots de protection et l'embase, construits dans la forme de radoub de Bassens mise à disposition par le port, ont été pris en charge par les ateliers en liaison avec GTM. Un effectif moyen de vingt personnes par jour a été mobilisé au port pour participer aux tests de stabilité et assurer le déplacement des éléments dans la forme, avant leur départ vers le chantier. Les îlots de protection ont ensuite été remorqués entre la forme et la zone de construction du pont Bacalan-Bastide.
Pour ce remorquage exceptionnel, la capitainerie a pris le relais afin d'assurer la bonne marche des opérations. Une zone d'attente avec un coffre de mouillage a été mise en place dans le chenal de navigation, à l'amont immédiat du pont d'Aquitaine, devant la commune de Lormont, pour permettre aux convois d'attendre les bonnes conditions de la marée.

 (© : GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX)
(© : GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX)

La capitainerie du port a également réglementé la navigation pendant les périodes de pré-positionnement et d'échouage des îlots et embase à proximité de la zone du chantier du pont à Bacalan, pour faciliter l'arrivée du convoi exceptionnel, et le rendre compatible avec la navigation des autres navires dans le chenal.
Après le remorquage et la mise en place des deux îlots de protection, l'embase rejoindra la zone de chantier jeudi, après des tests de flottaison dans la forme de radoub de Bassens qui seront effectués demain. La bonne coordination des acteurs ayant permis que le transport des pièces se passe dans les meilleures conditions, les opérations devraient finalement se terminer deux jours avant la date prévue, précise le GPMB.

Port de Bordeaux