Vie Portuaire

Fil info

Bordeaux : livraison de la drague GNL L’Ostrea

Vie Portuaire

L'Ostrea, construite par le chantier naval français SOCARENAM à Boulogne-sur-Mer pour le GIE Dragages-Ports, a été livrée le 23 juillet au Port de Bordeaux.

Drague de nouvelle génération, plus sobre en énergie, l’Ostrea est également respectueuse de l’environnement grâce à sa méthode de dragage par injection d'eau, sans extraction des sédiments dont elle favorise le déplacement avec l’onde de marée.

Deuxième drague du Port de Bordeaux avec l’Anita Conti, l’Ostrea permettra de maintenir dans la durée la qualité des accès nautiques pour l'accueil des grands navires.

Attentifs aux enjeux environnementaux et notamment à la qualité de l'air, le Port de Bordeaux et le GIE Dragages-Ports ont pris un engagement fort en optant pour le GNL.

En effet, ce carburant permet de réduire de 25 % les émissions de CO2, de 80 % celles d'oxydes d'azote (NOx), et élimine presque totalement les rejets d’oxydes de soufre et de particules fines.

En faisant le choix de l’Ostrea, le Port de Bordeaux se positionne bien au-delà des exigences réglementaires en vigueur dans les zones SECA(1) en matière d’émissions atmosphériques.

Concilier innovations, activités économiques et préservation de l’estuaire de la Gironde et de son écosystème, tels sont les engagements du Grand Port Maritime de Bordeaux.

Communiqué du GPMB, du GIE Dragages Ports et de Socarenam, 23/07/20

1 Zones maritimes de contrôle des émissions dans lesquelles des contrôles plus stricts des navires ont été établis par l’Organisation maritime internationale pour réduire les émissions d’oxydes de soufre, d’oxyde d’azote et de particules.