Divers
Bordeaux : Sercel envoie en Alaska des engins d'études sismiques

Actualité

Bordeaux : Sercel envoie en Alaska des engins d'études sismiques

Divers

Le BBC Aramis a effectué une escale exceptionnelle sur le port autonome de Bordeaux, le 13 novembre. A partir du terminal du Verdon, le navire a embarqué à destination de l'Alaska six engins aussi impressionnants que particuliers. Acheminés par convoi routier exceptionnel depuis Toulouse, ces vibrateurs autonomes portant le nom de « Nomad » sont destinés à l'acquisition de données sismiques. D'un poids avoisinant les 44 tonnes, chacun mesure 10.7 mètres de long pour 4.25 mètres de haut et un empattement de 3.65 mètres. En Alaska, les Nomad sont appelés à effectuer des recherches pour le compte de sociétés pétrolières.
Ils ont été construits à Saint-Gaudens par l'entreprise Sercel, filiale du groupe CGGVeritas, qui est un des cinq sites de fabrication de l'entreprise en France. L'activité principale de l'établissement midi-pyrénéen est de produire des matériels nécessaires à l'acquisition de données sismiques (vibrateurs, câbles sismiques terrestres, streamers, véhicules laboratoires...). Ceux expédiés en Alaska sont équipés de chenilles pour opérer en milieu très hostile. La logistique de leur expédition avait été confiée à la société Fracht AG, logisticien spécialiste du milieu industriel, qui a eu recours au VAT (Verdon Aquitaine Terminal) pour assurer le stockage et la manutention.

CGG Port de Bordeaux