Marine Marchande
Bosphore : La Turquie annonce le tracé du nouveau canal d'Istanbul

Actualité

Bosphore : La Turquie annonce le tracé du nouveau canal d'Istanbul

Marine Marchande

Le président turc Recep Tayyip Erdogan qualifie lui-même de « fou » ce projet, qu'il a pourtant initié. Evoqué depuis plusieurs années déjà, le tracé du futur canal d'Istanbul a été dévoilé hier par le ministre turc des Transports, Ahmet Arslan. D'une longueur de 45 km, pour une largeur de 400 mètres et une profondeur de 25 mètres, ce nouveau canal viserait à délester une partie du trafic du détroit du Bosphore qui relie la mer Noire à la mer de Marmara. Le canal démarrerait au niveau du lac de Küçükçekmece, sur la rive européenne d'Istanbul, près de la mer de Marmara, et déboucherait dans la mer Noire au niveau de Durusu. Ce projet devrait donc insulariser la péninsule historique de l'ancienne Constantinople.

Le président turc aime les projets monumentaux, il a ainsi lancé la construction d'un troisième franchissement du Bosphore, d'un tunnel sous le détroit, d'un immense terminal de croisière et d'un nouvel aéroport à Istanbul. Le calendrier n'est pas encore connu pour ces travaux qui s'annoncent titanesques et qui suscitent de nombreuses interrogations, notamment en termes d'impact sur l'environnement, les sites archéologiques se situant sur son tracé ou encore son statut juridique. Le détroit du Bosphore, qui voit passer chaque année 300.000 navires, est en effet considéré comme international. Le nouveau canal ne le serait sans doute pas. Le gouvernement turc pourrait même envisager de le rendre payant.

 

Divers marine marchande