Offshore
Bourbon bénéficie à plein de la reprise du marché offshore

Actualité

Bourbon bénéficie à plein de la reprise du marché offshore

Offshore

La reprise est là. Les compagnies pétrolières relancent leurs investissements et les campagnes d'exploration reprennent. Et celà se traduit par un net rebond de l'industrie offshore dans son ensemble. En témoignent les résultats de Bourbon au 1er trimestre, puisque le chiffre d'affaires de 235.5 millions d'euros marque une progression de 23.8% par rapport au premier trimestre 2010. Le taux d'utilisation des navires est actuellement de 83.1%. Et tous les segments de l'activité de l'armement français sont concernés. La branche Subsea, spécialisée dans la maintenance et l'ingénierie pour l'offshore profond, affiche une progression de 30.3% avec un chiffre d'affaires de 40.7 millions d'euros. L'activité est particulièrement favorable sur le segment des navires IMR (inspection, maintenance et réparation) de moyenne taille, très demandés par les compagnies pétrolières. Les navires IMR de petite taille sont sur un marché plus volatil, mais ont pu se placer sur le segment des champs d'éoliennes de la mer du Nord. La branche Marine Services, dédiée aux services pétroliers, est en progression de 24.4% avec un chiffre d'affaires de 185.1 millions d'euros. Là aussi, la reprise de l'activité de l'exploitation pétrolière se fait sentir sur tous les marchés, puisque l'Afrique de l'Ouest progresse de 23.2%, l'Europe/Moyen Orient de 34.5% et l'Amérique de 44.7%, en raison du début du marché Petrobras au large du Brésil.

Perspectives encourageantes pour 2011

Après le creux de la dernière année, tous les indicateurs semblent être revenus au vert pour l'industrie pétrolière. Le prix du baril de pétrole est stabilisé à 100 dollars. Les budgets d'exploration et de développement sont à nouveaux ouverts. Rien que pour les premier trimestre 2011, 36 nouveaux contrats de construction de plateformes de forage ont été signés. Les Etats-Unis viennent de rouvrir les permis d'exploration du golfe du Mexique et les premières explorations en mer de Barents débutent. Bourbon, qui continue d'accroître sa flotte (10 navires de plus pour le premier trimestre), mise sur la jeunesse de son outil naval pour attirer les clients pétroliers, de plus en plus attentifs et exigeants sur la sécurité de leurs moyens.

BOURBON