Construction Navale
Bourbon commande à Vard un AHTS pour l'Arctique

Actualité

Bourbon commande à Vard un AHTS pour l'Arctique

Construction Navale

Le groupe maritime français, leader mondial des services à l’offshore pétrolier et gazier, a passé commande à Vard d’un remorqueur ravitailleur releveur d’ancres conçu pour opérer dans les eaux polaires de l'Arctique. Livrable au premier trimestre 2016, cet AHTS (Anchor Handling Tug Supply), qui sera exploité par Bourbon Offshore Norway, verra sa coque réalisée par le chantier Vard de Tulcea, en Roumanie. Elle gagnera ensuite Brattvaag, l’un des sites norvégiens du constructeur, afin d’y être achevée et de recevoir ses équipements.

Long de 93.6 mètres pour une largeur de 24 mètres, le futur navire, du type VARD 2 12, présentera une capacité de traction au point fixe de 270 tonnes. Doté d’un système de propulsion hybride, qui lui permettra de consommer moins d’énergie, ainsi que d’une coque renforcée, il pourra accueillir 60 personnes et mettre en œuvre un robot télé-opéré (ROV).

Cette commande marque le retour de Bourbon chez Vard (ex-STX OSV, ex-Aker Yards), qui n’a pas travaillé avec cet armateur depuis longtemps. Si, par le passé, le constructeur norvégien a réalisé sept navires pour ce client, le groupe maritime français a fait construire l’essentiel de sa flotte, qui comptait au 31 décembre dernier 485 navires, dans d’autres chantiers. Ces dernières années ont notamment vu la production en grande série des AHTS et PSV (Platform Supply Vessel) du type Bourbon Liberty, fabriqués en Chine.

 

 

AHTS du type Bourbon Liberty en construction en Chine (© BOURBON)

AHTS du type Bourbon Liberty en construction en Chine (© BOURBON)

 

 

Des navires très économiques et rentables pour l’armateur, mais qui présentent des designs plutôt classiques, loin des lignes très modernes des derniers bateaux offshore développés et réalisés en Norvège. Cela s'explique par le fait que l'essentiel de l'activité de Bourbon se situe en Afrique, dans des eaux où suffisent des unités simples et robustes. C'est pourquoi l'armateur français s'est très peu tourné, jusqu'ici, vers les modèles taillés pour les mers très dures imaginés par les bureaux d'études scandinaves. La seule exception notoire fut la série des PSV Bourbon Orca, Bourbon Mistral et Bourbon Monsoon, des navires à étrave inversée adoptant le design X-Bow d'Ulstein, conçus pour affronter les conditions difficiles de la mer du Nord. Sortis des chantiers norvégiens en 2006 et 2007, ils ont été suivis par quatre unités dérivées (Bourbon Front, Bourbon Clear, Bourbon Calm et Bourbon Rainbow) réalisées entre 2011 et 2013 par le constructeur chinois Sinopacific. 

 

 

Le Bourbon Mistral (© BOURBON)

Le Bourbon Mistral (© BOURBON)

 

 

Avec la commande d'un AHTS du type VARD 212, l'armateur français va encore monter en gamme puisque cette nouvelle génération de navires très techniques, innovants et optimisés, est aujourd'hui considérée comme un "must" pour les zones d'exploitation offshore les plus complexes. La nouvelle gamme développée par Vard rencontre d'ailleurs un gros succès, notamment auprès des compagnies d’Europe du nord, et commence à percer dans d’autres régions, comme le bassin brésilien.

 

 

- Voir notre article sur les nouveaux designs de Vard (à l'époque STX OSV) 

BOURBON Vard