Offshore
Bourbon: deux offres de refinancement sur la table

Actualité

Bourbon: deux offres de refinancement sur la table

Offshore

Le groupe Bourbon dispose désormais de deux offres de refinancement dont le conseil d’administration dit « souhaiter poursuivre l’analyse » et ce sans doute jusqu’à la prochaine assemblée générale des actionnaires prévue le 28 juin prochain.

La première offre, dévoilée par la presse en février et confirmée début juin, émane d’un pool bancaire constitué de quatre établissements français (Société Générale, Natixis, Crédit Mutuel et BNP Paribas) ainsi que des créanciers chinois (dont notamment la banque ICBC) et internationaux. L’ensemble des membres de ce pool représente environ 75% de la dette actuelle de Bourbon. Il propose un apport de nouvelles liquidités à hauteur de 120 millions d’euros et une conversion de 1.4 milliard de dollars sur les 2.7 milliards d’euros de la dette. Cette opération amènerait le pool à détenir 93% du capital, écartant ainsi Jacques de Chateauvieux, président, fondateur et, avec sa famille, actuel actionnaire majoritaire (60%) de Bourbon. Cette offre arrive à échéance le 27 juin.

La deuxième offre émane justement de Jacques de Chateauvieux lui-même, avec « des partenaires financiers » dont le nom n’a pas été précisé. Le plan proposé prévoit un apport de liquidités de 80 millions d’euros et un prêt de 164 millions d’euros pour « désintéresser les créanciers qui le souhaiteraient ». Le remboursement des créances s’effectuerait sur la base du cash-flow disponible de chaque navire. L’actionnariat actuel serait maintenu.

 

BOURBON