Marine Marchande
BOURBON développe deux simulateurs pour navires spécialisés

Actualité

BOURBON développe deux simulateurs pour navires spécialisés

Marine Marchande

Conséquence directe de son vaste plan de recrutement destiné à appuyer la croissance de sa division offshore, BOURBON a investi dans deux simulateurs d'opérations de relevage d'ancre. Ces machines sont développées en collaboration avec l'Offshore Simulator Center d'Aalesund, en Norvège. L'une sera utilisée à Marseille, et l'autre à Manille, aux Philippines. Elles permettront notamment aux capitaines, chefs mécaniciens et officiers pont, de se former à toutes les manoeuvres et exercices en situations quasi-réelles. « Grâce à l'utilisation de produits et de procédés de dernière technologie, de la reconstitution d'une passerelle réelle et de supports visuels réalistes, ce simulateur est capable de restituer une situation quasi-réelle, à la fois en termes visuel et sensitif », précise BOURBON. En partenariat avec l'University College d'Aalesund, la société Offshore Simulator Center AS assure le développement des programmes informatiques et de tous les systèmes de visualisation. La simulation interactive réaliste est essentielle au développement de nouvelles solutions innovantes. Ce système de simulation offre aux équipages la possibilité de réaliser une « mission complète » en formation. Les opérations les plus délicates peuvent ainsi être appréhendées et étudiées en toute sécurité avant que les officiers n'y soient réellement confrontés en mer. « Ce simulateur confirme également la pertinence de nouveaux outils adaptés aux nouveaux modes d'opérations et aux innovations dans les services maritimes à l'offshore pétrolier », note le groupe.

Programmes spécifiques

En s'appropriant cette technologie, BOURBON a souhaité disposer de programmes spécifiques de formation aux opérations de relevage d'ancre sur navire spécialisé (AHTS). Alors que la flotte se standardise, ces deux simulateurs vont faciliter la normalisation de la formation, dans le monde entier, pour l'ensemble des équipages. Pour BOURBON, cette standardisation garantit aux clients une meilleure efficacité, une sécurité accrue et une qualité de services identique dans toutes les zones d'opérations : « Ces simulateurs constituent une innovation majeure. » souligne Thierry Buzulier, Directeur des Ressources Humaines de BOURBON, « Ils permettront à nos officiers, après une première période de formation à la mer, d'acquérir à terre la maîtrise des standards opérationnels BOURBON, en complément du cursus de formation à la sécurité. Les centres de formation Offshore qui reposeront, entre autres, sur ces 2 simulateurs seront très rapidement essentiels non seulement pour les nouveaux embauchés mais également dans le cadre des évolutions de carrière des officiers déjà en poste». Premier recruteur d'officiers français et militant pour le renouveau des formations maritimes, BOURBON joue la carte du partenariat public-privé.

Des centres de formation à Marseille et Manille, des partenariats en Afrique

Après avoir initié en 2004 à Marseille, en partenariat avec les institutions locales et nationales, le premier centre de formation au Positionnement Dynamique1 accessible à l'ensemble des armateurs et des marins, BOURBON crée le Centre de formation offshore pétrolier BOURBON-Hydro. Cette structure, dédiée aux services maritimes à l'offshore pétrolier, sera pleinement opérationnelle d'ici la fin de l'année. Elle comprendra, outre les cursus de formation existants (DP1, HL02, Sécurité...), l'un de deux simulateurs d'opérations de relevage d'ancres. L'autre équipement sera, comme nous l'avons vu, installé à Manille, pour une mise en service en 2008. Ce centre permettra à BOURBON d'assurer une politique de formation centralisée et uniforme sur les zones de recrutement et d'opérations en Asie. Trois navires-écoles BOURBON vont permettre d'accélérer la formation sur les zones d'opérations d'Afrique de l'Ouest, d'Asie et d'Amérique du Sud. Certifiés par le Nautical Institute de Londres, ils constitueront de véritables centres de formation mobiles permettant au groupe de répondre avec un maximum de souplesse aux besoins de formation sur ces zones d'opérations en plein essor. BOURBON poursuit également la mise en place de partenariats avec des centres de formation locaux, comme c'est le cas au Cameroun avec l'école privée de formation maritime GEPMARE. « De manière générale, une politique de recrutement et de formation adaptée au contexte local est étudiée, mise en place et développée. En l'absence de structures locales certifiées, les formations des officiers angolais sont, par exemple, organisées dans les meilleures écoles d'Afrique de Sud et les officiers nigérians peuvent être formés au Positionnement Dynamique à Singapour », souligne BOURBON.
Dans les trois prochaines années, la compagnie compte recruter 4000 navigants, dont une moitié d'officiers. Quelques 110 navires ont été commandés l'an passé pour la division offshore.

Formation BOURBON