Offshore
Bourbon fait entrer sa flotte dans l'ère digitale

Actualité

Bourbon fait entrer sa flotte dans l'ère digitale

Offshore

Les navires de Bourbon vont être de plus en plus connectés. Le groupe français vient en effet de signer un accord avec le norvégien Kongsberg pour, selon Bourbon, « un développement collaboratif portant sur les navires autonomes et connectés ». Dans la nouvelle ère de la navigation de plus en plus digitalisée, le monde de l’offshore est sans doute celui qui est le plus équipé. Dans la période actuelle de maîtrise drastique des coûts, l’optimisation de l’ensemble des paramètres de navigation est devenue primordiale aux yeux de l’exigeante clientèle des majors pétrolières. Kongsberg est un fin connaisseur de l’offshore et a encore récemment montré sa volonté de se placer comme un acteur incontournable de la digitalisation des navires. Et notamment dans l’agrégation intelligente  des données, via, par exemple, sa nouvelle plateforme KognifAI.

« Kongsberg permettra à Bourbon d’accéder efficacement à des données navires agrégées et de haute qualité et de développer de nouvelles façons d’opérer les navires. Bourbon permettra à Kongsberg de mieux comprendre les opérations des clients et d’accéder à un large éventail de données provenant de sa flotte de navires, allant de la communication à la cyber sécurité, en passant par le stockage et la gestion des données », précisent les deux partenaires. 

Concrètement, selon Bourbon, « toutes les données embarquées et critiques comme celles des moteurs, des propulseurs, des systèmes DP, des grues… » vont être recueillies et transmises à Kongsberg. « Les deux groupes mèneront des projets conjoints visant à développer de nouveaux modes d’opérations efficaces ».

 

Bourbon Offshore | Actualité de la compagnie de services à l'offshore