Marine Marchande
BOURBON : L'équipage du Leda libréré par ses ravisseurs

Actualité

BOURBON : L'équipage du Leda libréré par ses ravisseurs

Marine Marchande

Le Bourbon Leda et ses neuf membres d'équipage ont été relâchés par leurs ravisseurs, a annoncé hier le groupe maritime français. Le Fast Supply Intervention Vessel (FSIV), exploité pour le transport de personnel vers les champs offshores, avait été attaqué le week-end dernier devant les côtes du Nigéria. Des hommes armés s'étaient emparés du bateau et pris en otage les marins présents à bord (5 Nigérians, 2 Ghanéens, 1 Camerounais et 1 Indonésien). Selon BOURBON, qui n'a pas précisé si une rançon avait été versée, ses collaborateurs sont « en bonne santé ».
Il y a un an, en janvier 2007, le Bourbon Leda avait déjà été attaqué dans cette zone. L'embuscade avait fait deux blessés parmi son équipage. Dans cette région très dangereuse du Delta du Niger, le groupe maritime français avait enregistré depuis deux agressions. La première s'est déroulée en août dernier, lorsque deux officiers français du Bourbon Apsara avaient été enlevés à terre puis libérés un mois plus tard. Après cette première prise d'otage, une seconde s'est déroulée à l'automne. Le 31 octobre, le remorqueur Bourbon Sagitta était abordé au large du Cameroun, alors qu'il était en opération sur un champ pétrolier. Dix membres de l'équipage, dont 7 Français, avaient été enlevés en pleine mer, avant d'être libérés le 11 novembre.

BOURBON