Marine Marchande
Bourbon optimiste malgré un premier semestre difficile

Actualité

Bourbon optimiste malgré un premier semestre difficile

Marine Marchande

À l'occasion des résultats du premier semestre de Bourbon, Christian Lefèvre, directeur général du groupe, a choisi de souligner la fin du cycle défavorable qui touche le marché des services parapétroliers depuis fin 2008. Le premier semestre de Bourbon, qui a vu une perte nette de 21.4 millions d'euros (grandement imputable au taux de change défavorable euro-dollar), devrait donc être un des derniers à subir un résultat négatif. Le chiffre d'affaires de Bourbon a enregistré, sur les 6 premiers mois de l'année, une progression de 18.8 % à 483 millions d'euros. Les taux d'utilisation des navires progressent à la fois dans la branche Subsea (94.2%) et la branche Marine Services (83.4%). En revanche l'endettement du groupe continue de progresser, pour atteindre 1.9 milliard d'euros à la fin juin.
Cet endettement est en grande partie lié au carnet de commandes de Bourbon, qui possède déjà près de 450 navires et en attend encore 115 de plus. Ces entrées en flotte de navires modernes sont, selon Christian Lefevre, un des atouts de Bourbon, sur un marché « en train de se retourner ». L'augmentation du prix du baril et la reprise des explorations pétrolières poussent l'armateur à l'optimisme. C'est pourquoi il vise une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 17% dans le cadre du plan 2011-15.

BOURBON