Marine Marchande
Bourbon Rhode : l'ALP Striker continue les recherches

Actualité

Bourbon Rhode : l'ALP Striker continue les recherches

Marine Marchande

Dix jours après le naufrage du Bourbon Rhode, les opérations de recherche active effectuées par les moyens de l'action de l'Etat en mer français (frégate de surveillance Ventôse et son hélicoptère, Falcon 50) et américains, ont été interrompues dimanche. En revanche, le CROSS Antilles Guyane continue à coordonner une opération de recherche sur zone. Sept marins sont toujours portés disparus. Les trois rescapés sont arrivés à Fort-de-France à bord de la frégate Ventôse. Les corps des quatre marins décédés, également ramenés par le bâtiment de la Marine nationale, ont été pris en charge par les services funéraires pour être rapatriés auprès de leurs familles.

Le releveur d'ancres ALP Striker, de l'armement néerlandais ALP, est actuellement en train de quadriller la zone pour tenter de localiser les marins disparus. Tous les autres navires de commerce de passage dans la zone participent également aux recherches. 

Le Bourbon Rhode était un remorqueur de 49.5 mètres construit en 2006 dans les chantiers Keppel de Singapour. Il était équipé d'une propulsion par azimuth stern drive, c'est à dire des hélices faisant office à la fois de propulsion et de gouvernail. Habituellement stationné en Afrique de l'Ouest, il avait fait route en septembre pour Las Palmas après un arrêt technique. Après une escale, il devait rejoindre le Guyana, au nord de l'Amérique latine. Il avait appareillé quelques jours avant l'arrivée du cyclone Lorenzo dans lequel il a été pris alors qu'il se trouvait à 1200 milles de la Martinique. Il a été emporté par une voie d'eau à son arrière, alors qu'il était pris dans des vagues d'une dizaine de mètres de haut. Aucun autre détail n'a été officiellement fourni pour le moment.

 

BOURBON