Offshore
Bourbon Rhode: les recherches se poursuivent

Actualité

Bourbon Rhode: les recherches se poursuivent

Offshore

Un peu moins de deux semaines après le naufrage du Bourbon Rhode, les recherches se poursuivent dans la zone. Affrété par Bourbon et son assurance, l'ALP Striker est un des moyens qui quadrillent la zone avec, pour la journée d'hier, quatre autre navires de commerce. Pour mémoire, sept marins de l’équipage sont toujours portés disparus. Dans la nuit de dimanche à lundi, des marins de quart sur l’ALP Striker ont cru voir une fusée de détresse dans leur zone de patrouille. Le navire s’est immédiatement dérouté et a été rapidement appuyé par des moyens aériens américains. Les recherches n'ont malheureusement rien donné. Le CROSSAntilles – Guyane poursuit l’opération de recherche et c’est lui qui continue à décider de la marche à suivre dans les évènements.

Du côté de Bourbon, on se focalise sur les recherches et le support aux familles et on salue « la très grande coopération et solidarité de tous les moyens, civils et militaires, français et américains et tous les navires de la zone qui participent très activement à la recherche ». « Dès la réception du message de détresse de notre navire, tous les bateaux sur zone ont proposé leur aide, se sont déroutés alors que les conditions de mer étaient dantesques. Nous en sommes très émus et reconnaissants et nous remercions tous ceux qui continuent à participer à l’opération, ainsi que le CROSS qui se mobilise toujours très fortement ».

L’émotion est vive, notamment en Ukraine et en Croatie dont une partie de l’équipage est ressortissante. De nombreuses interrogations et affirmations sur l’état du navire et les circonstances du naufrage ont été soulevées sur les réseaux sociaux et dans la presse locale. « C’est une situation terriblement difficile et nous ne voulons pas donner des éléments à la légère. Une enquête va être ouverte et elle devrait donner des explications ». 

Le navire sortait d’un arrêt technique de six semaines, qui était une maintenance planifiée. Il a également passé une visite de classe par le Bureau Veritas à la sortie de ce chantier. Toutes les inspections étaient favorables. Le Bourbon Rhodes avait déjà effectué des traversées transocéaniques. A son appareillage à Las Palmas mi-septembre, les prévisions météo étaient bonnes. L’ouragan dans lequel il a été pris s’est dégradé à une vitesse et une puissance quasi-inédite selon les experts météo. Le Bourbon Rhode disposait des bulletins météo via le Sat-C. L'enquête qui doit démarrer rapidement devrait permettre de donner des éléments complets. 

 

BOURBON