Marine Marchande
BOURBON satisfait de ses résultats 2008

Actualité

BOURBON satisfait de ses résultats 2008

Marine Marchande

Après avoir communiqué son chiffre d'affaires le mois dernier, BOURBON a présenté, hier, l'ensemble de ses résultats pour 2008. En plus d'un CA en hausse de 21% à 931.3 millions d'euros, le groupe maritime français affiche un résultat opérationnel (EBIT) de 239.3 millions d'euros (+11.7%) et un résultat net de 224.4 millions d'euros (-42.6% par rapport à 2007). « La force de notre stratégie, c'est d'investir pour faire baisser les coûts de nos clients », déclare Jacques de Chateauvieux, Président Directeur Général de BOURBON, « et c'est la mise en service de nouveaux navires innovants et à forte productivité, construits en série et à coût compétitif, qui soutient la croissance du résultat opérationnel dans l'Offshore et les perspectives favorables pour 2009. Avec un chiffre d'affaires en croissance de 21% et 351 millions euros d'EBITDA généré, les résultats de l'année 2008 constituent une base solide pour la pleine réalisation du plan stratégique Horizon 2012. »

L'offshore

La première année de réalisation du plan Horizon 2012 fait apparaître une très forte croissance (+38,7%) du chiffre d'affaires de la Division Offshore, à 672,1 millions d'euros. Le chiffre d'affaires réalisé par la flotte de navires détenus en propre est en croissance de 31,3%, à 581,5 millions d'euros et celui des navires affrétés atteint 90,6 millions d'euros contre 41,5 millions en 2007. L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) hors plus-values s'élève à 240,9 millions d'euros (+26,6%) et la marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires s'est sensiblement redressée au cours du deuxième semestre, note BOURBON. Le résultat d'exploitation hors plus-value de cession de navires s'élève à 132,5 millions d'euros, en progression de 22,1% par rapport à 2007.
Selon le groupe, la croissance enregistrée sur la Division Offshore en 2008 est en ligne avec les objectifs du plan stratégique Horizon 2012 et reflète plusieurs facteurs. D'abord le rythme soutenu de livraison de nouveaux navires sur l'année (20 navires supply, 2 navires IMR et 40 crewboats). Ensuite, la revalorisation de contrats anciens arrivés à échéance et renouvelés sur la période. Enfin, le succès des navires de nouvelle génération, particulièrement appréciés des clients pour les économies de coûts logistiques qu'ils leur permettent de réaliser dans le contexte de marché actuel.

Le vrac


Concernant le vrac, après avoir connu trois trimestres de taux de fret historiquement très élevés, la division a subi une forte chute des taux du marché sur le dernier trimestre. Le chiffre d'affaires de des activités vrac s'élève ainsi à 234,8 millions d'euros en 2008 contre 244,8 millions l'année précédente. Le résultat reflète un tonnage pris en compte de 14 millions de tonnes en 2008 contre 16 millions en 2007. Pour BOURBON, la génération d'EBITDA des navires en propriété, soutenue par la politique d'engagement à moyen terme d'une partie de ces navires, se maintient à un niveau record du fait des niveaux moyens des taux de fret enregistrés sur le marché en 2008 (41 550 dollars /jour) et en 2007 (47 361 dollars/jour). Malgré une diminution des volumes transportés, l'activité d'opérateur de fret enregistre un résultat en forte croissance, notamment imputable à l'impact positif des vraquiers affrétés long terme.

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie