Offshore

Fil info

Bourbon: Un troisième trimestre en retrait

Offshore

Le chiffre d’affaires ajusté des 9 premiers mois de l’année s’élève à 858,2 M€, en recul de 22,2 % ; par rapport au trimestre précédent, le chiffre d’affaires ajusté du 3ème trimestre est en retrait de 9 % Comme anticipé, l’activité de services maritimes à l’offshore pétrolier touche un point bas sur la deuxième partie de l’année 2016.

 La baisse des taux d’utilisation de la flotte atteint 4,5 points d’un trimestre à l’autre à 59,7 %, principalement du fait de l’activité plus faible dans les segments Offshore continental et Offshore profond. Le nombre de navires désarmés à fin septembre et hors Crew boats atteint 85 navires. Les prix sont restés stables ce trimestre par rapport au trimestre précédent, ils ont baissé de 15 % d’une année sur l’autre. Le trimestre en cours devrait produire des résultats d’activité comparables avec une légère amélioration des segments Subsea et Crew boats et le maintien d’une activité difficile en Offshore continental et en Offshore profond.

« Les anticipations d’un possible rééquilibrage entre l’offre et la demande de pétrole en 2017 du fait de la forte baisse des investissements des compagnies pétrolières ainsi que les accords recherchés entre pays producteurs pourraient marquer le début d’une reprise de l’activité », déclare Jacques de Chateauvieux, Président Directeur Général de BOURBON Corporation. « Dans cette perspective, BOURBON se focalise sur l’excellence opérationnelle et la maîtrise des coûts dans une vision à long terme pour laquelle les apports de la révolution numérique pourraient s’avérer déterminants. »

Dans un environnement marqué par une demande de pétrole revue à la hausse pour 2017, la stagnation des stocks et une offre qui devrait se contracter compte tenu de la baisse des investissements ces 2 dernières années, nous percevons les signes d’une nouvelle croissance d’activité avec cependant un décalage dans le temps. Les clients vont accroître les opérations de maintenance des installations et commencent à travailler sur des projets d’extension de champs existants. Au 1er semestre 2017, l’impact sera très limité sur nos segments de navires de services à l’Offshore profond et continental, les activités de forage demeureront à un niveau très faible ; en revanche, cet impact sera très probablement plus visible sur nos activités Crew boats et Subsea/support de maintenance dès le début de l’année 2017. BOURBON poursuit donc ses efforts de rationalisation des opérations, de réduction de coûts et de préservation du cash, avec toujours pour objectif « l’excellence opérationnelle».

Communiqué de Bourbon, 3/11/2016