Offshore
Bourbon va amarrer l'éolienne flottante Floatgen

Actualité

Bourbon va amarrer l'éolienne flottante Floatgen

Offshore

Le groupe Bourbon a été choisi par l'Ecole Centrale de Nantes pour l'installation en mer de l'ancrage de la première éolienne flottante du projet européen Floatgen, en cours de construction à Saint-Nazaire. Celle-ci sera mise en place à l'été 2017 sur le site d'essais du SEM-REV au large du Croisic. Les équipes Subsea Services de BOURBON seront en charge de la gestion du projet, de l'ingénierie et de l’installation de l’ancrage. Elles feront notamment intervenir des robots sous-marins et un navire de type AHTS pour le pré-tensionnement du système d’ancrage.

D’un coût de 25 millions d’euros, dont 10 supportés par l’Europe, ce premier démonstrateur d’éolienne flottante est réalisé dans le cadre du projet Floatgen, qui réunit 7 partenaires en France (ECN, Ideol, Bouygues), en Allemagne (Université de Stuttgart et Fraunhofer-Iwes), au Royaume-Uni (RSK Group) et en Espagne (Zabala).  L’objectif est de valider par des tests en conditions réelles différentes technologies développées pour cette première éolienne du genre, ainsi que ses performances de production d'électricité, tout en bénéficiant d’un précieux retour d’expérience en matière de méthodes de construction, d’installation et d’exploitation du système flottant. Véritable vitrine technologique, ce projet permettra d'achever la maturation de ce concept en vue d'en accélerer la commercialisation sur le marché international. 

Le prototype, qui sera équipé d'une turbine Vestas de 2 MW, est actuellement en cours de construction à Saint-Nazaire : après la réalisation, par Bouygues, de son flotteur en béton développé par Idéol, il va être armé à quai en forme Joubert. Il va disposer d’un système d’ancrage original, avec trois lignes doublées qui ne sont pas réalisées en acier mais en nylon. Fournis par l’usine Le Béon Manufacturing de Plouay, ces câbles extrêmement résistants de 20 centimètres de diamètre présenteront l’avantage de ne pas être sujets à la corrosion, leur élasticité permettant en outre d’absorber une partie des mouvements générés par la houle sur le flotteur.

 

Energie éolienne