Divers
BPC: Lancement du Tonnerre, retard du Mistral

Actualité

BPC: Lancement du Tonnerre, retard du Mistral

Divers

Le deuxième bâtiment de projection et de commandement (BPC) a quitté cette semaine son bassin de construction, à Brest. Le Tonnerre a rejoint le quai d'armement, non loin de son jumeau, le Mistral. Ce dernier, qui devait gagner Toulon le 20 juin dernier, n'a toujours pas quitté la Bretagne. Après les soucis rencontrés lors des essais d'enradiage (comportement des vagues pénètrant dans le radier), c'est aujourd'hui la mise au point du système de combat qui pose problème. Résultat, l'admission au service actif du navire se fera avec deux ou trois mois de retard, soit en décembre ou janvier prochain, alors que DCN espèrait bien livrer le bateau avec 5 semaines d'avance sur le planning. Rappelons toutefois qu'il s'agit d'un prototype et qu'en conséquence, les mises au point sont souvent longues et fastidieuses.
Navires destinés à remplacer les Transports de chalands de débarquement (TCD)Orage et Ouragan, le Mistral et le Tonnerre sont les premiers grands bâtiments de combat (21.500 tonnes à pleine charge) réalisés en coopération avec le secteur civil. Par rapport aux TCD type Foudre, le coût et la durée de construction ont été réduits de 30% alors que le Mistral est deux fois plus gros que ses aînés. Construites à Saint-Nazaire par Alstom, les parties avant des deux BPC ont été remorquées à Brest pour être soudée aux moitiés arrières, dont les blocks provenaient d'un chantier polonais. Après de nouvelles séries de tests, le Mistral devrait reprendre la mer fin août, début septembre.

Marine du XXIème siècle Bâtiments de Projection et de Commandement Naval Group (ex-DCNS) | Actualité industrie navale de défense