Défense
BPC ou BPE, l'Australie donne son feu vert à l'acquisition de navires amphibies

Actualité

BPC ou BPE, l'Australie donne son feu vert à l'acquisition de navires amphibies

Défense

Une enveloppe de 2 milliards de dollars a été allouée au projet de porte-hélicoptères d’assaut souhaité par Canberra. Ces navires, dont l’admission au service actif est prévue en 2012 et 2015, sont destinés à remplacer les bâtiments de débarquement de chars HMAS Kanimbla et Manoora (type Newport), transférés par les Etats-Unis en 1994, après 23 ans de service dans l’US Navy. Deux compétiteurs étrangers sont en lice pour décrocher ce contrat. L’espagnol Navantia propose son BPE (Buque de Proyección Estratégica) et le français Armaris le BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement). Le navire espagnol, dont un exemplaire est actuellement en construction pour l’Armada, mesure 230 mètres de long pour un déplacement de 27.000 tonnes.

Capable de mettre en oeuvre des avions à décollage court et appontage vertical, il pourra transporter 900 hommes et 12 aéronefs. Le bâtiment proposé initialement par la France était une version agrandie du Mistral. Cette unité mesurerait 213 mètres de long, contre 199 pour le BPC de la Marine nationale. En fait, les dimensions du navire sont celles initialement prévues pour le projet français. Les contraintes budgétaires s'étaient toutefois soldées par l'abandon du 7ème spot hélicoptère, situé à l'avant, amputant le navire d'une quinzaine de mètres. Finalement, DCN travaille sur un navire d’une longueur identique au Mistral. Suivant les spécifications souhaitées par la marine australienne, la capacité d’emport du bâtiment passe toutefois de 450 à plus de 1000 soldats. Par rapport aux espagnols de Navantia, le dossier de DCN et Thales présente un gros avantage. Les industriels peuvent arguer du fait que le Mistral sera bientôt en service, alors que le BPE espagnol ne le sera pas avant trois ans. L'Australie doit opérer un choix définitif début 2007.
_______________________________

Voir la fiche technique des BPC du type Mistral

Voir la fiche technique du BPE espagnol

Marine australienne