Défense
BPC russes : La France au pied du mur

Actualité

BPC russes : La France au pied du mur

Défense

Avec la mi-mai sont arrivées à échéance toutes les possibilités contractuelles, pour la France, de repousser la livraison à la Russie du bâtiment de projection et de commandement Vladivostok. Le transfert est gelé depuis le mois de novembre, François Hollande l’ayant conditionné à la mise en œuvre en Ukraine d’un cessez-le-feu effectif et d’une solution politique durable.

Ce prérequis n’étant pas à l’ordre du jour, Paris se retrouve maintenant au pied du mur. Et doit au plus vite trouver un accord amiable avec Moscou, faute de quoi les Russes pourront porter l’affaire devant les tribunaux et exiger, en plus d’un remboursement, les lourdes pénalités prévues par le contrat, ainsi que de conséquents dommages et intérêts.

Moscou veut plus que les sommes proposées par Paris

Comme l’a révélé en fin de semaine dernière la presse

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie