Défense
BPC russes : La partie arrière du Sevastopol quitte Saint-Pétersbourg

Actualité

BPC russes : La partie arrière du Sevastopol quitte Saint-Pétersbourg

Défense

La partie arrière du second bâtiment de projection et de commandement russe, le Sevastopol (Sébastopol en Français), est en route pour la France. Prise en remorque, cette section de coque, que STX France a réceptionnée mardi, est attendue à Saint-Nazaire dans deux grosses semaines, à l’issue d’un transit d’environ 3000 kilomètres. L’objectif de STX France, qui réalise les parties avant des BPC et les assemble aux parties arrière produites par le chantier russe OSK, est de procéder à la « jumboisation » du Sevastopol mi-juillet, si bien entendu la météo le permet. La moitié russe entrera alors dans la forme de construction, afin d’être soudée à la moitié avant, qui s’y trouve actuellement. La mise à flot de l’ensemble est prévue en octobre, date à laquelle le BPC rejoindra le quai d’armement, où les travaux se poursuivront. A l’issue de ses essais, le Sevastopol sera  livré en 2015 à la marine russe, qui réceptionnera en octobre prochain son aîné, le Vladivostok.

 

 

Jumboïsation du Vladivostok, à l'été 2013 (© STX FRANCE - BERNARD BIGER)

Jumboïsation du Vladivostok,

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Naval Group | Actualité industrie navale de défense