Défense
BPC russes : Moscou affirme qu’un accord a été trouvé

Actualité

BPC russes : Moscou affirme qu’un accord a été trouvé

Défense

« Les négociations sont déjà entièrement achevées, tout a déjà été décidé - et les délais, et la somme ». C’est ce qu’a affirmé le 30 juillet Vladimir Kojine, conseiller pour la coopération militaire et technique du président russe, dont les propos sont rapportés par l’agence RIA Novosti. Selon Moscou, un accord aurait donc été trouvé avec Paris concernant la rupture amiable du contrat des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandé à la France en 2011. Un contrat d’une valeur de 1.2 milliard d’euros.

La tête de série, le Vladivostok, devait être livrée en novembre 2014 et son sistership, le Sevastopol (Sébastopol), aurait du rallier la flotte russe en octobre de cette année. Mais, en raison de la situation en Ukraine, François Hollande a décidé de geler la livraison du premier BPC, qui est depuis neuf mois en attente à Saint-Nazaire, où STX France a réalisé en coopération avec DCNS (maître d’œuvre du programme) les deux bâtiments.

 

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie Naval Group | Actualité industrie navale de défense Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire