Défense
BPC Tonnerre : Escale à Cherbourg au milieu d'un emploi du temps de ministre

Actualité

BPC Tonnerre : Escale à Cherbourg au milieu d'un emploi du temps de ministre

Défense

Arrivant d'Ecosse, où il a participé à l'exercice Joint Warrior, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre arrive ce samedi soir à Cherbourg. Le bâtiment, qui devrait accoster vers 18H30 au quai de France, restera tout le week-end en escale. Deuxième plus grosse unité de la marine, après le porte-avions Charles de Gaulle, l'impressionnant navire ne sera malheureusement pas ouvert au public. Sa haute et massive silhouette ne passera en tous cas pas inaperçu dans le port du Cotentin. Long de 199 mètres pour un déplacement de 21.500 tonnes en charge, le Tonnerre peut embarquer 16 hélicoptères, 450 soldats, 70 véhicules (dont des chars Leclerc) et quatre chalands de débarquement. Il dispose également d'un vaste poste de commandement (800 m²) et d'un hôpital embarqué de 69 lits et deux blocs opératoires.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Représentation au Portugal avant un grand exercice interalliés

Basé à Toulon tout comme son sistership, le Mistral, le BPC a appareillé le 18 septembre. Après six jours d'escale à Lisbonne. Une intense activité de représentation a été menée à bord, DCNS exposant le savoir-faire technologique et industriel français aux autorités militaires portugaises (l'industriel ambitionne-t-il de vendre un BPC au Portugal ?). Par ailleurs, une délégation du MAOC-N (Centre d'opération et d'analyse maritime de lutte contre le trafic de drogue) est venue visiter le bâtiment. C'est en effet sous l'égide de ce centre international, basé à Lisbonne, que le Tonnerre avait mené les interceptions de navires transportant de la cocaïne pendant sa mission Corymbe 92 début 2008.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

4 hélicoptères, 300 soldats et 72 véhicules embarqués à La Rochelle


Le 27 septembre, le Tonnerre a mis le cap sur La Rochelle, qu'il a touché deux jours plus tard. Cette escale technique de 24 heures était dédiée à l'embarquement des troupes, véhicules et hélicoptères devant participer depuis le BPC à l'exercice interalliés Joint Warrior, au large de l'Ecosse. Avant l'accostage, 2 Gazelle et 2 Puma du 1er régiment d'hélicoptères de combat de Phalsbourg ont apponté sur son pont d'envol, doté de six spots et d'une surface de 5200m2. Le lendemain, à quai à La Rochelle, sous la coordination du 519ème régiment du train de La Rochelle, au moyen de 4 chalands de transport, ce sont 72 véhicules et 300 hommes de la 9ème brigade légère blindée d'infanterie de Marin qui ont embarqué. Les troupes Provenaient également du RICM de Poitiers, du 2ème RIMA du Mans, du 6ème régiment du génie d'Angers et du 11ème RAMA de La Lande-Doué.

Chaland dans le radier (© : MER ET MARINE)
Chaland dans le radier (© : MER ET MARINE)

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Joint Warrior : 33 bâtiments manoeuvrent au large de Falsane


Une fois chargé, le Tonnerre a rejoint les îles britanniques, où Joint Warrior a débuté le 4 octobre et prendra fin le 16 octobre au large de Faslane, au nord-ouest de l'Ecosse. L'exercice fait intervenir des moyens maritimes, terrestres et aériens importants de divers pays membres de l'OTAN, dont le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays- Bas, le Danemark, les Etats-Unis et la France. A forte dominante amphibie, les manoeuvres consistent à projeter des forces depuis la mer vers la terre, dans un contexte de gestion d'une crise armée et une zone sous menace terroriste. Au total, 29 bâtiments et 4 sous-marins, patrouillant dans la mer des Hébrides et dans le Minch, participent à ce vaste exercice militaire. En marge de Joint Warrior, le Tonnerre profite de la proximité du port de Cherbourg pour effectuer une escale logistique les 18 et 19 octobre. Une partie des troupes et véhicules de l'armée de Terre, qui n'est plus nécessaire à la suite des opérations, sera débarquée. Ces dernières rejoindront dès dimanche leurs bases respectives. De nombreux éléments resteront cependant à bord.

 Le Mistral (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Mistral (© : JEAN-LOUIS VENNE)

A Zeebrugge la semaine prochaine


Le Tonnerre ralliera en début de semaine prochaine le port belge de Zeebrugge, où il est attendu pour participer à une journée de présentation dite « DV Day ». La France fournit en effet, au second semestre 2008, une composante maritime à la force de réaction rapide de l'OTAN, dont le groupe d'alerte comprend également l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne et le Luxembourg. L'Etat-major du COMFRMARFOR (commandant la force aéromaritime française de réaction rapide - basé à Toulon) a été chargé d'organiser une journée de présentation (DV Day) le 23 octobre 2008 au large de Zeebrugge au profit des commandements opérationnels et commandants maritimes de l'Union européenne. Ce « DV day » proposera une activité originale mettant en exergue des moyens capacitaires interarmées et de réaction rapide dans le cadre des concepts européens de défense, précise la marine. Concrètement cette journée sera organisée autour d'un embarquement in situ à Zeebrugge des visiteurs, par hélicoptères ou par embarcations sur le Tonnerre. L'organisation de la journée se fera en deux phases : l'une dynamique au cours de l'embarquement et lors d'évolutions tactiques à la mer et l'autre plus statique en présentant les moyens capacitaires des différentes forces de l'union et d'un BPC à bord de ce dernier. L'équipe de planification et de conduite multinationale de ce DV Day embarquera sur le Tonnerre à l'occasion de son escale à Cherbourg.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

La Rochelle le 26 octobre puis Toulon le 7 novembre


A l'issue de ce passage en Belgique, le Tonnerre ralliera le 26 octobre La Rochelle pour débarquer le reste des troupes. Il fera ensuite escale à Cadix, en Espagne, du 30 octobre au 4 Novembre. Puis il regagnera son port base de Toulon le 7 novembre. Depuis leur livraison en 2006 et 2007 par DCNS, les Mistral et Tonnerre affichent l'un des plannings les plus remplis de la flotte. En moins de deux ans, on les a déjà croisés sur pratiquement toutes les mers du globe. Le Mistral s'est, notamment, illustré lors de l'évacuation des ressortissants au Liban, à l'été 2006. Le BPC a également mené, cette année, une longue mission en mer Rouge, océan Indien et Asie, au cours de laquelle il avait embarqué du fret humanitaire pour les populations birmanes sinistrées par le cyclone Nargis. Le Tonnerre a quant à lui intercepté plusieurs tonnes de drogue lors de son déploiement au large de l'Afrique de l'ouest l'hiver dernier. Participant à de nombreux exercice, ces bâtiments sont visités par de très nombreuses délégations étrangères, très intéressées par la polyvalence de ces bateaux.

Le Tonnerre à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Tonnerre à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française