Offshore
Brésil : Bourbon Offshore Maritima tarde à exploiter ses nouveaux navires

Actualité

Brésil : Bourbon Offshore Maritima tarde à exploiter ses nouveaux navires

Offshore

Les navires envoyés au Brésil par BOURBON dans le cadre des contrats avec Petrobras annoncés en mai dernier sont dans l'impossibilité de travailler. Bloqués dans les ports, ces remorqueurs et crew boats attendent toujours l'aboutissement des formalités administratives qui leur permettront de travailler sur les champs offshores situés au large des côtes brésiliennes. « Le retard de mise en oeuvre des contrats de 8 Bourbon Liberty et de 5 crew boats affrétés par Petrobras résulte d'un désaccord entre les Ministères des Finances et du Pétrole brésiliens concernant les exemptions de taxe d'importation des navires étrangers », explique BOURBON.
Porté par Bourbon Offshore Maritima (ex-Delba Maritima Navegação), les contrats signés avec le géant pétrolier brésilien portent sur la mise à disposition d'un Bourbon Liberty 200, navire AHTS (Anchor Handling Tug Supply) de 80 tonnes de traction, affrété pour une durée de trois ans. Les accords concernent également 7 Bourbon Liberty 100, navires ravitailleurs du type PSV (Plateform Supply Vessel), pour une durée de quatre ans. La mise en service de ces navires devait intervenir entre juin et octobre. Enfin, Petrobras va utiliser 5 navires de transport de personnels (crew boats) de 18 mètres du type Surfer 1800, pour une durée de 8 ans.
Pour mémoire, BOURBON a repris en début d'année la totalité de Delba Maritima Navegação. En 2001, les fondateurs de la société brésilienne, créée en 1970, et BOURBON, avaient créé une société commune détenue à 50% par le groupe français.

Bourbon Offshore | Actualité de la compagnie de services à l'offshore