Marine Marchande
Brest : 400.000 euros d'amende pour pollution volontaire

Actualité

Brest : 400.000 euros d'amende pour pollution volontaire

Marine Marchande

L'armateur et le capitaine du chimiquier marocain Al Farabi devront payer 400.000 euros d'amende, 95% de cette somme étant à la charge de la compagnie. Tous deux ont été condamnés mercredi, par le tribunal de Brest, pour pollution volontaire. Les faits remontent à fin septembre 2006. Un avion de patrouille maritime Atlantique 2, de la Marine nationale, avait repéré dans le sillage de l'Al Farabi une pollution de 19 kilomètres de long et 50 mètres de large. Navigant à 280 kilomètres dans l'ouest-sud-ouest de la pointe de Penmarc'h (Finistère), le bateau de 179 mètres venait de Karachi (Pakistan) et se rendait à Bristol (Grande Bretagne). Dérouté vers Brest et escorté par le patrouilleur Cormoran, le navire n'avait pu repartir qu'après le versement d'une caution de 250.000 euros. Malgré les clichés de la nappe et des autres preuves recueillies durant l'inspection du bateau, le capitaine a nié, au cours de l'audience, toute pollution. Pour expliquer l'irisation, la défense a simplement évoqué le rejet d'huile de friture, un argument qui n'a manifestement pas convaincu le tribunal. Suivant les réquisitions du procureur, ce dernier a donc condamné les prévenus à 400.000 euros d'amende.

Accidents, pollutions