Défense
Brest, base de défense « expérimentale »

Actualité

Brest, base de défense « expérimentale »

Défense

La base navale de Brest fera partie des 11 bases de défense expérimentales dont la création vient d'être annoncée par Hervé Morin. Le ministre, qui souhaite faire de ces pôles les « symboles » de la réforme des armées, a précisé que l'expérimentation débuterait cet été, pour se généraliser à l'ensemble des 87 bases de défense (78 en métropole et 9 outre-mer) issues de la nouvelle carte militaire, qui sera dévoilée début juillet. L'objectif est de regrouper les fonctions de soutien et d'administration, telles que les finances, les ressources humaines, la santé, la communication, l'alimentation ou encore l'habillement de toutes les unités situées dans un rayon de 30 kilomètres. La mutualisation doit permettre, selon l'Hôtel de Brienne, de dégager des économies substantielles qui seront, a promis Hervé Morin, reversées aux forces opérationnelles et au budget d'équipement. A l'horizon 2014, le ministère de la Défense espère, ainsi, gagner 2 milliards d'euros.
A noter que Djibouti sera aussi une base (interarmées) de défense expérimentale.

 La base navale de Brest (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La base navale de Brest (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française