Construction Navale
Brest : Damen reprend la Sobrena

Actualité

Brest : Damen reprend la Sobrena

Construction Navale

Le drapeau néerlandais va désormais flotter sur les formes de réparation navale brestoises. Le tribunal de commerce de Brest a attribué vendredi le rachat de la Sobrena au groupe Damen. Après la disqualification de l'industriel français Eiffage, il ne restait plus que deux candidats, Gibdock, basé à Gibraltar, et Damen, qui avait la préférence des 210 employés du chantier. Sobrena s'appelle donc désormais Damen Shiprepair Brest.
«Cette décision est une grande victoire pour l'emploi puisque Damen s'est engagé à reprendre l'ensemble des salariés mais c'est aussi la reconnaissance de l'intérêt industriel de la réparation navale civile à Brest», s'est félicité Olivier Le Pichon, secrétaire de l'Union locale CGT. Damen est, pour mémoire, une entreprise familiale néerlandaise de construction et réparation navale, fondée en 1927. Très diversifié et présent dans une quinzaine de pays, Damen emploie actuellement 6.000 personnes.
Dans une interview accordée à nos confrères du Télégramme,le directeur commercial de Damen a déclaré que le groupe était «intéressé par la taille de deux des trois formes de Brest». Damen pourrait ainsi utiliser la grande forme, longue de 420 mètres pour une largeur de 80 mètres, pour l'entretien des grands méthaniers ainsi que pour les plate-formes offshores. «Les chantiers de réparation que nous avons gagnent de l'argent, nous pensons que l'on va pouvoir faire du beau travail».
Pas de déclaration en revanche, pour l'instant, sur le marché militaire que Damen connaît bien puisqu'il réalise, notamment aux Pays-Bas, des frégates, corvettes, patrouilleurs et autres bâtiments logistiques et de projection. Le chantier brestois pourrait, en effet, se positionner sur des contrats de maintien en condition opérationnelle de bâtiments gris, et pourquoi pas sur des constructions neuves.

Damen Shiprepair Brest (ex-Sobrena)