Défense
Brest : Départ programmé du Colbert ce vendredi matin

Actualité

Brest : Départ programmé du Colbert ce vendredi matin

Défense

Après son faux départ de dimanche, le Colbert est annoncé quittant Brest derrière le remorqueur Croisic, ce vendredi, à 6 h. Les marins de la société de remorquage Boluda ont, en effet, choisi d'appareiller au plus tôt pour disposer des meilleures conditions météo.

Contractuellement, ils ne peuvent effectuer ce remorquage au-dessus de 20 noeuds de vent et deux mètres de creux ce qui, à cette période de l'année, sur une telle distance (jusqu'à l'embouchure de la Gironde) et dans le golfe de Gascogne, n'est pas évident à garantir durant deux jours et demi. En partant demain matin de Brest, le convoi devait arriver dimanche à l'embouchure de la Gironde, avec des coefficients à 100 qui ne faciliteront pas la manoeuvre finale. 

Un ou deux remorqueurs brestois

Le décollage de la coque de 181 m pour environ 10.000 t devrait s'effectuer avec un ou deux remorqueurs brestois. Le passage dans le goulet pouvant intervenir entre 7 h et 8 h. Le navire, construit à Brest au milieu des années 50, passera une dernière fois devant la base navale avant de rejoindre le quai de Bassens, où il sera désamianté. Dans quelques mois, il rejoindra la cale sèche où est actuellement désossée la fameuse Jeanne-d'Arc, le chantier piloté par Veolia ayant remporté les deux coques dans le même appel d'offres. À noter que le Colbert, qui a servi de bateau musée pendant quatorze ans, au port de Bordeaux, revient ainsi à quelques dizaines de kilomètres de son lieu de stationnement, à la suite de son retrait du service actif.

 


Un article de la rédaction du Télégramme

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française