Défense
Brest : Des toiles d'artiste pour aider le marin de l'Ebba Victor

Actualité

Brest : Des toiles d'artiste pour aider le marin de l'Ebba Victor

Défense

L'association Mor Glaz continue de se mobiliser pour venir en aide à Claude Foko, un marin camerounais abandonné sur le cargo Ebba Victor, immobilisé à Brest depuis août 2007. Arrivé dans le port breton suite à une avarie de propulsion, le navire devait subir des travaux avant de reprendre la mer. C'est dans cette perspective que Claude Foko est venu à bord à l'été 2009. Mais, explique Mor Glaz, « après quelques mois d'efforts et de réparations, le propriétaire ne donne plus signe de vie à son employé et ne paye plus les factures et les salaires ». L'association et la CGT des marins se sont emparés du dossier il y a un mois. « Cela fait désormais 18 mois que Claude Foko est coincé à bord de ce bateau poubelle, sans salaire, malade et éloigné de sa famille et de son pays. « Les premières actions de Mor Glaz ont permis de récolter assez d'argent pour éviter que la famille de Claude Foko restée sans ressource au Cameroun ne soit expulsée de son logement ». Alors que l'association et le syndicat mettent la pression sur les autorités pour que l'armateur, résidant en Allemagne, paye les arriérés de salaires, la priorité est aussi de faire rentrer le mécanicien chez lui. A cet effet, l'artiste peintre Râmine a réalisé deux toiles s'intéressant à l'Ebba Victor et Claude Foko. « J'ai décidé de mettre mon travail au service de cette cause et de faire en sorte que le marin et chef mécanicien Claude Foko puisse retourner chez lui », explique Râmine, dont les oeuvres sont mises en vente afin d'aider le mécanicien à retrouver au plus vite sa famille. La première toile représente le marin devant son bateau et la seconde une partie du vieux cargo, long de 48 mètres et construit en 1964.

 (© : MOR GLAZ)
(© : MOR GLAZ)

 (© : MOR GLAZ)
(© : MOR GLAZ)

Port de Brest