Défense
Brest : deux anciens sous-marins français mis au sec pour être déconstruits

Actualité

Brest : deux anciens sous-marins français mis au sec pour être déconstruits

Défense

En attente depuis deux décennies dans la base navale de Brest, les ex-Bévéziers et La Praya, qui ne répondent désormais plus qu’aux numéros de coque Q835 et Q834, ont quitté jeudi 22 octobre le gigantesque bunker de l’ancienne base sous-marine allemande (où ils étaient stockés) pour être transférés vers le port de commerce en vue de leur démantèlement. Une ultime navigation avant de disparaitre d’ici l’été prochain, au terme d’un chantier mené la société Navaleo, filiale du groupe Les Recycleurs Bretons.

 

L'ex-Bévéziers dans la forme 1 

L'ex-Bévéziers dans la forme 1 (© : MICHEL FLOCH)

Les ex-Bévéziers et La Praya dans la forme 1 

Les ex-Bévéziers et La Praya dans la forme 1 (© : MICHEL FLOCH)

 

Vers 8h00, le personnel et tous les moyens nautiques de la société coopérative des lamaneurs de Brest ont d’abord pris en charge l’ex-Bévéziers dans l'ancienne base sous-marine, aidés par le Robuste, l’un des remorqueurs brestois de Boluda. La vieille coque est arrivée à l'entrée de la forme 1 peu après 9h30 avant d'y être amarrée. Sitôt fait, tous les moyens se sont à nouveau dirigés vers la base navale pour y récupérer cette fois-ci l'ex- La Praya, qui est entré à son tour dans la forme 1 vers 11h45. Entrés en flotte en 1977 et 1978 et respectivement retirés du service en 1998 et 2000, les deux anciens sous-marins de la Marine nationale sont plus poussiéreux que rouillés après une si longue attente. Le fait qu’ils soient restés à l'abri dans l’une des alvéoles de l'ancienne base sous-marine les a en fait bien protégés des intempéries, mais pas des fientes de pigeons et autres mouettes...

 

L'ex-Bévéziers dans la forme 1 

L'ex-Bévéziers dans la forme 1 (© : MICHEL FLOCH)

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française