Marine Marchande
Brest : Le ferry Onyx mis sous détention

Actualité

Brest : Le ferry Onyx mis sous détention

Marine Marchande

A l'issue d'une visite de l'Onyx, hier, les inspecteurs du Centre de Sécurité des Navires de Brest ont mis le navire sous détention. Motif : Toutes les réparations exigées afin de laisser le ferry repartir n'ont pas été réalisées. Jusqu'à nouvel ordre, l'Onyx est donc bloqué à la pointe du Finistère. Tombant en avarie de propulsion le 23 novembre au large du rail d'Ouessant, le vieux navire, qui date de 1966, a été remorqué à Brest par l'Abeille Bourbon. Après deux semaines d'attente en rade, son propriétaire avait accepté d'entreprendre les travaux nécessaires et le bateau avait rejoint les chantiers Sobrena. Refusant de reprendre la mer avec seulement deux moteurs (les deux autres n'étant pas en état de fonctionner depuis le départ de Finlande), la moitié des 26 membres d'équipage, dont le commandant, ont été remplacés par d'autres marins, arrivés à Brest cette semaine. Des questions se posent toujours sur la destination finale de l'ex-Casino Express. Officiellement, il doit aller en Turquie pour être exploité sur le marché du fret. Mais l'identité de son propriétaire, un négociant indien en ferrailles navales, laisse plutôt penser qu'il va finir son périple chez les démolisseurs. Si bien entendu il parvient à quitter la Bretagne.

Divers marine marchande